Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse - 2010-06


Une leçon de jardinage

Les élèves participent au fleurissement de leur village.  Photo RL

C’est à un cours un peu particulier que les élèves de l’école de Fillières ont participé : une leçon de jardinage présentée par un maestro en la matière, Sébastien Paquin, paysagiste de métier.

Il était proposé aux enfants de fleurir toutes les jardinières ainsi que les différents bacs de la commune, un travail de longue haleine car il n’y en a pas moins d’une bonne vingtaine. Mais avant d’attaquer les plantations, rien de telle qu’une petite leçon de botanique, histoire de différencier une à une, les différentes espèces mais aussi de savoir reconnaître les racines des inflorescences afin d’éviter quelques erreurs fatales pour la plante. Pélargonium, géraniums lierres, gaura rose, pénisétum, au total, quelque 300 pieds ont trouvé leur place dans les différents bacs grâce aux petites mains d’une trentaine d’apprentis jardiniers. Quentin aime faire des choses nouvelles, il était donc ravi. Quant à Océane, elle n’est pas novice en la matière car, comme elle le dit : «  j’aime aider maman quand elle fait les jardinières »,

Il est un point important soulevé par le professeur en la matière : «  ne pas oublier de nourrir une fois par mois et surtout d’arroser ! »

Des apprentis sorciers

Revêtus de bleu, vert, jaune et blanc, les 180 bénévoles ne pourront pas se confondre avec les sorcières, heureusement !  Photo RL

Ce dimanche 27 juin, le village de Fillières sera aux mains des sorcières qui, depuis 13 ans, se rassemblent pour leur sabbat annuel. Si les Fagnats sont depuis quelques années habitués à cette invasion peu banale, ils s’y préparent malgré tout avec beaucoup de soin. Plus de 180 bénévoles se sont retrouvés à la maison des associations pour un dernier break avant le grand jour. Afin de les différencier des ensorceleuses impudentes qui, ayant plus d’un tour dans leur chaudron, n’hésiteront pas à prendre le visage d’un visiteur inoffensif, chacun d’entre eux a reçu un tee-shirt de couleur vive frappée de l’effigie de la sorcière car Fillières ne recule devant aucun stratagème pour rentrer dans les bonnes grâces de celles-ci.

Surtout qu’une surprise de taille les attend ce dimanche, en effet les Fagnats ont concocté à l’intention de ces dames un breuvage un peu particulier qui, s’il n’a aucun effet sur les humains, risque bien de les laisser un peu groggy : cette potion très particulière au goût savoureux renferme des ingrédients peu banals, à savoir araignées alcooliques et venin de serpents à lunettes, tout un programme à savourer avec modération au bar à boissons.

Programme du jour

L’inauguration de la 13 e fête de la sorcière a lieu aujourd’hui à 10h30 devant le musée campagnard. L’animation s’étale toute la journée, à partir de 10h : théâtre de rue, bateleurs, animation pour enfants, bal champêtre en soirée, buvette, restauration midi et soir.

La transformation de Sérafina

sorciere.jpgsorciere1.jpg
 

Sérafina a faussé compagnie à Serge Brissette, qui ne s’est aperçu de rien le malheureux, Elle est prête à mettre à exécution son plan diabolique : enlaidir tous les fagnats mais si pratiquer la magie noire n’est pas à portée du simple mortel, la vieille sorcière a perdu un peu la main et elle va l’apprendre à ses dépens ;

Elle est allée dans le cimetière afin de chercher une racine de mandragore, coupée menue et mélangée à la bixa orellana sans oublier une pincée de borago officinalis, ce mélange destiné à rendre les fagnats ridés et chauves eut l’effet contraire.

En effet la mégère gourmande avala une gorgée de son breuvage et là, ses cheveux devinrent soyeux et brillants. Elle a pensé s’être trompée dans sa formule : « Esprits de la terre, entendez ma prière, accordez-moi la toute puissance, enlaidir tous ces gens. ». Elle décida alors de changer de technique et rajouta à son mélange du Cola Nitida et du Romarin. Erreur : sa peau devint belle et lisse, son teint clair. Folle de rage, elle continua ses expériences mixant de l’ail et de la datura stramonium à de la purée de pomme de terre en proclamant les incantations destinées à rendre les fagnats de plus en plus laids : «  Puisse le vent dans les airs souffler, par le passé et par l’avenir ici réunit, enlaidir et vieillir tous ces gens. » Rien n’y fit, au contraire ses vieilles hardes disparurent comme par enchantement, remplacées par une sublime robe couleur de brume.

Désespérée, Sérafine versa toutes les larmes de son corps : «  Je suis maudite, j’ai perdu tous mes pouvoirs à rester suspendue dans ce musée. »

Rendez-vous ce dimanche

Le lendemain, alors que les premiers rayons du soleil rougeoyaient dans le ciel de Fillières, la sorcière désespérée se demanda si ce n’était pas l’air du village qui finalement empêchait ses filtres de faire effet. Elle s’enfonça dans la forêt et là, bue sa potion magique : la sorcière disparut, laissant place à une jolie jeune femme, qui en oublia même qu’elle était une sorcière.

Les habitants du village n’en revinrent pas. Tout à la joie de voir enfin cette horrible mégère disparaître, ils décidèrent de célébrer chaque année ce 27 juin avec faste. Sérafina sera présente ce dimanche, dès 15h à la maison des sorcières à Fillières. Chacun pourra venir admirer sa beauté et surtout profiter de ses conseils de beauté.

Le maréchal-ferrant devant les écoliers

Les enfants étaient attentifs au travail Jean-Michel Kujbida, maréchal-ferrant.  Photo RL

A l’invitation de Mme Duatrin, employée du périscolaire et passionnée de chevaux, Jean-Michel Kujbida, maréchal-ferrant de son état, est venu ferrer son cheval Sirano devant les enfants du regroupement pédagogique de la maternelle de Ville-au-Montois et les CP et CE1 de Fillières.

La cinquantaine de gamins installée sur des bancs s’est montrée très intéressée par le travail du maréchal-ferrant. Certains ont posé des questions et Jean-Michel, tout en déchaussant le cheval, a répondu. Une fois que le cheval a eu les quatre fers enlevés, Jean-Claude Lambert, adjoint de la commune et passionné également de chevaux, a expliqué la suite des différentes opérations que Jean-Michel allait réaliser. Tout d’abord, il a nettoyé convenablement le sabot du cheval, enlevé la corne superflue et, avec une grosse lime, a raboté la corne du sabot. Ensuite, Jean Michel a choisi le modèle de fer à adapter au sabot du cheval. Dans son véhicule, il possède une forge, ce qui lui permet de chauffer à blanc le fer et de le manipuler à la taille qu’il veut pour ensuite l’appliquer au sabot. Très attentifs les écoliers ont écouté et regardé Jean-Michel faire son travail avec beaucoup de dextérité.

Cette séance s’inscrit dans le cycle d’activité d’éveil de l’école dirigée par Cathie Kieffer. C’est aussi une approche de l’activité équestre qui se développe largement dans l’environnement rural. 

Les futurs collégiens et leurs parents en visite

vill.jpgvill1.jpgvill2.jpg
 

Six cents élèves fréquentent le collège Théodore-Monod, avec 48 professeurs et six professeurs de Segpa ; pour les futurs 6 e, la structure est démesurée par rapport à l’école primaire.

Pour rassurer parents et élèves, Christian Kirch, principal du collège et Linda Reiss, principale adjointe, ont accueilli les parents et les élèves dans la salle polyvalente du collège, entourés de M. Parentelli, directeur de la Segpa et du personnel administratif..

Venus nombreux, les parents ont eu connaissance d’une foule de renseignements sur le mode de fonctionnement du futur établissement de leur enfant.

La scolarité au collège est divisée en trois cycles : le cycle d’adaptation pour les 6 e, le cycle central pour les 5 e et les 4 e et le cycle d’orientation pour les 3 e. 129 élèves de 6 e seront répartis dans cinq classes à la rentrée prochaine, deux classes de 28 élèves et trois de 24 et 25 élèves, dont 41 élèves seront bi-langues, anglais et allemand et 88 qui n’ont choisi qu’une seule langue, l’anglais.

Après avoir apporté toutes les réponses que se posaient notamment, parents et élèves, les responsables du collège ont proposé une visite guidée de l’établissement, par petits groupes.

La rentrée des élèves de 6 e aura lieu jeudi 2 septembre de 9h à 11h et de 13h à 15h, celle des 5 e vendredi 3 septembre de 8h à 11h30, celle des 4 e vendredi 3 septembre de 9h à 12h et celle des 3 e vendredi 3 septembre de 13h à 16h.

 


Date de création : 01/06/2010 @ 08:05
Dernière modification : 09/02/2014 @ 10:39
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 3020 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Photos aériennes de Fillières 1996

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^