Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse - 2010-12


 

logo.gif

 

 

 

 

 


 

 

 

La traversée du village en projet

Un projet d’aménagement de traversée des rues  va voir le jour à Fillières.  Photo Étienne JAMINET

Le dernier conseil municipal de l’année a donné l’occasion aux élus d’aborder le sujet de la circulation dans la commune.

 

Le conseil municipal de Fillières s’est réuni quelques jours avant les vacances et a voté les délibérations suivantes.

Présentation de traversée de rue. — A la suite de la demande de la municipalité, le conseil général a effectué une étude liée au comptage du nombre de véhicules traversant Fillières ainsi que leur vitesse. Elle a été réalisée du 17 au 22 mars 2010. La restitution a eu lieu le 19 novembre dernier. En fonction de ces informations, la municipalité a sollicité le conseil général via le Conseil d’architecture d’urbanisme et de l’environnement (CAUE) afin de travailler à un projet d’aménagement de traversée de rue qui sera présenté en mai-juin 2011.

Nordex convention chemins et baux emphytéotiques. — Après en avoir délibéré, à l’unanimité, le conseil municipal autorise le maire à donner un bail emphytéotique à la société Parc éolien de Fillières SAS. Il s’agit d’une parcelle d’une contenance de 18 à 40 a, située dans la commune de Fillières, pour une durée de 31 années à compter de la signature du bail emphytéotique et moyennant une redevance annuelle de 2 500 € payable à compter de la déclaration d’ouverture de chantier. Il en va de même d’une parcelle d’une contenance de 21 à 86 a située commune de Fillières.

L’autorisation a été donnée de constituer, au profit de la société Parc éolien de Fillières SAS, toutes servitudes qui seraient nécessaires à l’édification et à l’exploitation du parc éolien, sans indemnité, pour une durée maximale de 31 années à compter de la signature de l’acte de servitude.

Programme de coupes - 2011. — Le conseil municipal prend connaissance du programme de marquage des coupes de l’Office nationale des forêts (ONF), en cohérence avec le plan d’aménagement de la forêt , et accepte à l’unanimité le programme de marquage des coupes pour les parcelles 18-19-21-22-4 pour l’année 2011, en vente bois façonnés.

Contrat Chrétien. — Au vu du courrier de la société Chrétien, concernant le renouvellement du contrat de maintenance des cloches de l’église, le conseil municipal, à l’unanimité, autorise le maire à signer le contrat avec la société pour une durée de trois ans.

Demandes d’entrées au SDAA 54. — A l’unanimité, le conseil municipal accepte les demandes d’entrées dans le Syndicat départemental d’assainissement autonome (SDAA) 54 des communes de : Olley, Saint-Marcel, Ozerailles, Pagny-sur-Moselle, Gugney et du Syndicat intercommunal d’assainissement d’A utreville-Millery (Siama) qui regroupe les communes de Millery et Autreville-sur-Moselle.

Demande de subvention – dotation de solidarité 2010. — A l’unanimité, les élus sollicitent du conseil général une subvention au titre de la dotation de solidarité annuelle pour les travaux réalisés suivants : aménagement de l’entrée de la mairie pour un montant de 9 480 €HT, et certifient que les dépenses correspondantes ont été imputées en section d’investissement pour l’exercice 2010.

Contrats d’assurance des risques statutaires. — Le maire rappelle que la commune a, par délibération du 11 juin 2010, demandé au centre de gestion de la fonction publique territoriale de Meurthe-et-Moselle de souscrire pour son compte un contrat d’assurance statutaire garantissant les frais laissés à sa charge et que le centre de gestion a communiqué à la commune les résultats la concernant. Le conseil, à l’unanimité, décide d’accepter la proposition faite de CNP Assurances.

Fillières sur le pas de la porte

Fillières, Tiercelet et Villers-la-Montagne ne font pas encore partie d’une communauté de communes. Elles n’auront plus le choix en 2013.

 

Fillières. — Le maire de Fillières, Francis Herbays, ne cache pas sa volonté d’adhérer à la Communauté de communes de l’agglomération de Longwy depuis 2007. Déjà sous l’ère Durieux, les élus intercommunaux lui avaient gentiment demandé de patienter un peu, en avançant la proximité des élections municipales. «  L’année dernière, nous avions sollicité Edouard Jacque à la suite d’une délibération prise en conseil municipal, confirmant notre souhait d’entrer dans cette intercommunalité, rappelle Francis Herbays. Nous avons également envoyé une copie aux 18 maires de l’agglo. Il faut que la CCAL prenne une décision avant que le préfet ne se positionne. »

La commune de Fillières avait également la possibilité de se tourner vers la communauté de communes du Pays-Haut Val d’Alzette, «  mais avec l’adhésion de Bréhain à la CCPA, cela n’était plus envisageable, il n’y avait plus de continuité territoriale. » Fillières aurait pu se tourner vers la CC2R, «  un peu excentrée. Nous avions l’envie de rejoindre un territoire plus large. »

Villers-la-Montagne. — François Boudot, maire de Villers-la-Montagne, préfère attendre la décision du représentant de l’Etat. «  Notre versant naturel est bien entendu la Communauté de communes de l’agglomération de Longwy, précise l’élu. Mais nous n’avons pas l’intention de faire de démarches avant la décision du préfet. » Réfractaire à l’entrée de sa commune dans une com’com depuis de nombreuses années, François Boudot n’est pas du genre à approuver la main-mise de l’interco sur certaines compétences, «  lorsque les communes sont tout à fait capables d’assurer la compétence. »

Tiercelet. — Pour Michel Brier, maire de la commune, «  rien ne presse ! Je sais qu’en 2013, tout sera bouclé, alors nous en discuterons début janvier. » Trois choix s’offrent à Tiercelet : la communauté de communes d’Audun-le-Roman, celle du Pays-Haut Val d’Alzette ou encore la com’com de l’agglomération de Longwy. «  Le choix est dur, mais il faudra bien se décider. »

Fillières : bientôt dans le vent

Photo Etienne JAMINET

A Fillières, les premières pales d’éoliennes devraient bourgeonner dès le printemps prochain. Lancé en 2004, le projet de parc éolien a connu de nombreuses péripéties. Mais, en 2011, le vent devrait tourner. Le conseil municipal de Fillières a autorisé le maire à signer les baux emphytéotiques de 31 ans. Quatre machines dont le mas culmine à 80 m, soit 120 m au total avec les pales, devraient donc voir le jour.

Parc éolien : le vent tourne (enfin) dans le bon sens

Une longue histoire pleine de rebondissements que ce projet de parc éolien. Cette fois, Fillières semble tenir le bon bout et les pales devraient arriver au printemps.
 

bientôt l’épilogue ? Lancé en 2004, le projet de parc éolien sur la commune de Fillières ne fut pas avare en péripéties. Dans un épais dossier, Francis Herbays a tout consigné. En guise de couverture, une photo noir et blanc d’une drôle de machine qui se dresse à Bréhain-la-Ville. Une pompe à eau actionnée par le vent, l’ancêtre de l’éolienne.

Ce que Nordex prévoit pour le printemps 2011 aura bien plus de gueule. Quatre machines dont le mas culmine à 80 m soit 120 m au total avec les pales. Un modèle similaire à celui implanté à Haucourt-Moulaine. «  En 2004, nous avons noué les premiers contacts avec Vigneron, le développeur mandaté par Nordex, livre Francis Herbays. Puis plusieurs réunions publiques, l’enquête publique et des négociations avec la DGAC, direction générale de l’aviation civile ont suivi ». La machine n° 5, proche d’Errouville, et située à moins de 3 km de l’aérodrome posait problème. «  Les gens de la DGAC sont venus ici, et on a convenu de reculer l’éolienne de quelques centaines de mètres.  Seulement voilà, cela a eu une incidence sur la n° 1, qui tombait dans le périmètre de la base de Rouvres. » Il a fallu déposer deux permis de construire : un premier pour les quatre machines, et un second pour celle esseulée. Résultat : la n° 1 disparaît. Entretemps, la réglementation a évolué, il faut mettre en place une ZDE, zone de développement éolien, avec toute une procédure à faire valider.

La crise souffle le froid

Fin 2008, tout roule enfin. Jusqu’à ce que la crise impose un sérieux coup de frein. «  En 2009, nous avons été contactés par Nordex nous expliquant que la situation économique était négative. Le PDG est même venu à Filières pour nous préciser que ce projet figurait en milieu de tableau. Donc aucun investissement tout de suite ».

Il a fallu patienter. Jusqu’à ce que le vent tourne, en juillet 2009. Avec l’automne arrive d’autres soucis. «  Les sondages dans le sol ne sont pas bons en novembre 2009. » Rebelote, il faut un permis modificatif pour la n° 4.

Cette fois, 2010 c’est la bonne année. Le raccordement électrique, 6 km de câble, est dans les tuyaux, les discussions avec les agriculteurs engagées. Il y a dix jours, le conseil municipal de Fillières a autorisé le maire à signer les baux emphytéotiques de 31 ans. «  Sur les quatre éoliennes, deux seront implantées sur le territoire communal, mais le terrain est loué à des agriculteurs, précise Francis Herbays pour qui il apparaît logique que la commune ait un retour financier. Les deux autres machines sont sur des sols agricoles. » «  La redevance revient au propriétaire comme à l’exploitant. Soit pour la collectivité 2 500 € par éolienne et par an », précise Pierre Thirion, adjoint aux travaux.

Quel gain financier pour Fillières ?

Selon une projection réalisée en se basant sur l’ex taxe professionnelle, la somme de 34 000 € est avancée. Une manne financière substantielle au regard des 3 800 € actuels de TP perçus par Fillières dont le budget de fonctionnement avoisine les 250 000 €. Pour autant, Francis Herbays demeure prudent : les contours de cette nouvelle taxe restent flous, Ensuite, à la création d’un parc correspond celle d’une société. Donc des exonérations les deux premières années. Le retour financier interviendrait en 2013-2014. »

En tout cas, les premières pales d’éoliennes devraient bourgeonner dès le printemps.

 

Les lutins de Fillières

Boules et perles de bois, petits pots en terre cuite, quelques boutons récupérés dans les boîtes à trésor des mamies, des chutes de feutrine de toutes les couleurs, des cure-pipes détournés avec l’accord d’un papi fumeur, du fil métal, quelques gouaches et le tour est joué : des doigts de fée des mamans de Fillières ont surgi une multitude de lutins malicieux qu’il ne reste plus qu’à accrocher au sapin de Noël ou à fixer sur un paquet cadeau, une façon astucieuse de le personnaliser.

 

Anacrouzz pour terminer l’année

Les membres du groupe  Anacrouzz sont talentueux, et ils vont le prouver samedi soir à Fillières.   Photo DR

 

C’est une conclusion de l’année 2010 en douceur que propose La Bonne Fillières événements ce week-end.

Samedi 18 décembre à 20h30, ce sont les membres du groupe Anacrouzz, habitants du bassin de Longwy-Villerupt qui seront sur scène, proposant leur jazz-bossa nova au public.

Il y a quelques années, Sylvain et Pascal, ayant la même passion pour ce style de musique, décident de mettre en commun leur expérience. Au programme pour les deux quadras : des reprises des standards manouches, jazz, bossa…

L’idée pour les deux hommes est dans un premier temps de se faire plaisir. Ensuite, si c’est dans des cafés et diverses manifestations locales, c’est encore mieux.

Deux ans passent, puis un bassiste, Cyril, vient compléter le duo. Mi 2007 à l’occasion d’un concert au Luxembourg, Rudy, flûtiste et saxophoniste vient spontanément jouer quelques chorus dont il a le secret. Devant un public averti, la magie s’installe. Fin du concert, le trio devient un quatuor, qui joue du Miles Davis, du Wayne Shorter, du Rosenberg, etc. Début 2008 c’est Gilles, un ami batteur, qui complétera la formation. «  Son apport rythmique nous permet de donner plus d’assise au travail déjà commencé et nous aide dans l’élaboration d’un répertoire axé sur Pat Metheny », expliquent les autres membres d’ Anacrouzz.

Un album en vue

Le groupe sort dans quelques jours son premier disque, un 5 titres, qui devrait être suivi, cet été, d’un premier album. «  Notre histoire, sans se prendre la tête, commence doucement mais sûrement à se cadrer. On investit pas mal de temps là-dedans. » Et le résultat vaut le détour : une musique entraînante, calme, technique.

En savoir plus :

http://www.myspace.com/anacrouzz.

 

Le père Noël et ses friandises

 
Photo RL

Les 55 enfants du périscolaire de Ville-au-Montois en regroupement pédagogique avec Fillières ont reçu le Père Noël après un succulent repas de fête. Il leur a distribué un paquet de friandises à chacun avant de poser pour la postérité.

Un livre et des friandises à Ville-au-Montois

Photo RL

L’école maternelle de Ville-au-Montois, en regroupement pédagogique avec Fillières, a accueilli saint Nicolas. Un peu impressionnés, les enfants lui ont chanté une chanson.

Après un échange de friandises et de dessins que les gamins avaient préparés pour lui, ils ont reçu également un petit livre.

 

 

Petit tour chez les Fagnats

Saint Nicolas, patron des écoliers, toujours flanqué de son compère, a visité une centaine de petits Fagnats.  Photo RL

Fillières. — C’est à la nuit tombée, alors que les rues sont désertes et que chacun se calfeutre dans la chaleur accueillante de sa maison, que saint Nicolas, accompagné de son éternel compère, est arrivé sur Fillières, dernière étape d’une journée bien remplie. Et, alors que les enfants s’apprêtaient à aller se coucher, le son d’une cloche retentit, troublant la quiétude de cette froide soirée d’hiver et interpellant les petits : c’est le saint homme qui annonçait sa venue.

Si les enfants sages ne redoutent pas sa visite, il n’en va pas de même pour quelques diablotins, mais qu’ils se rassurent : le père fouettard, épuisé par sa journée, a oublié son martinet au détour d’une visite et, s’il ne manque pas de leur faire un peu la morale, le gros sachet de friandises la leur fait vite oublier.

 


Date de création : 12/12/2010 @ 09:48
Dernière modification : 07/02/2014 @ 18:03
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 2687 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Fête de la Sorcière 2008

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^