Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse - 2013-10


 

Après les sorcières les fées ont débarqué

Le raid des fées privilégie l’effort physique pour petits et grands. Au programme : une course relais en VTT, suivie d’une course d’orientation de 8 km, puis d’un Run and bike de 3 km avant un blind test !

Des « Fées » aux mollets bien campés parties pour 8 km de course, ce ne sont pas les sorcières qui en feraient autant.  Photo RL
Pour cette deuxième édition, les enfants Charlotte, Kévin, Laure, Mathieu n’ont pas démérité.   Photo RL

Si le village de Fillières est connu depuis de nombreuses années pour sa fête de la Sorcière, si les sorcières tiennent le haut du pavé tous les mois de juin depuis maintenant deux ans, des fées d’un genre plutôt viril tentent de leur ravir cette notoriété. Mais attention, aucune comparaison avec ces êtres évanescents et délicats, au contraire : le raid des fées, baptisé ainsi par un groupe de copains férus de sports, privilégie l’effort physique, le dépassement de soi, sans négliger pour autant de titiller les méninges.

Au programme de cette nouvelle manifestation qui a débuté dès 9h sur les chapeaux de roue avec une course relais en VTT, suivie d’une course d’orientation de 8 km, puis d’un Run and bike de 3 km, une succession d’épreuves qui, si elles font appel à l’effort physique, n’en appellent pas moins à la concentration.

Dix-huit équipes se sont inscrites pour cette deuxième édition, des sportifs, des un peu moins sportifs, venus des environs mais avec tous en tête un même objectif, à savoir se dépasser, se dépenser et surtout s’éclater. Mais attention, les deux copains à l’origine de cette manif, à savoir Patrick et Christophe, après avoir préparé un programme sportif plutôt hard, n’en sont pas restés là.

Après l’effort, tous ces sportifs émérites ont dû plancher sur un questionnaire concocté par les deux compères sans oublier un blind test. Mais qu’est-ce donc qu’un blind test ? Après avoir couru, transpiré, souffert, ces sportifs ont dû reconnaître à l’aveugle, simplement au toucher, diverses graines dissimulées dans un sac ! Des fées finalement un brin diaboliques qui n’ont rien à envier à leurs consœurs les sorcières !

Soirée jeux de société : un plateau de choix

La 4e soirée consacrée aux jeux de société a remporté un vif succès, confortant les organisateurs à pérenniser cette manifestation. Alors, faites vos jeux pour la prochaine édition ! Cette 4 ème édition consacrée aux jeux de société a remporté un vif succès, confortant les organisateurs à pérenniser cette manifestations. Alors Faites vos jeux!

Grâce à la Caverne des Gobelins qui a prêté de nombreux jeux, les enfants comme les adultes n’ont eu que l’embarras du choix.  Photo RL
Evan, Mattéo et Clara ont choisi pour commencer, Dobble, un jeu de réflexe. Mais pas question pour eux de s’arrêter en si bon chemin, car d’autres jeux attendaient d’être sortis de leurs boîtes.  Photo RL

Joanna, Orlane, Loïc, Méline, Juliette, Margot et leurs copains ont répondu présent à la soirée jeux de société organisée par Hervé Ball. Après avoir fait leur choix parmi les 70 jeux choisis et testés par les organisateurs, ils sont passés aux choses sérieuses, à savoir le jeu proprement dit.

Le choix de Joanna, Orlane et Loïc s’est porté sur un jeu de rapidité, Bazar Bizarre : « C’est super, dit Joanna, car pour ceux qui ne connaissent pas les couleurs, ce jeu leur permet de les apprendre. »

À la table voisine, Evan, 10 ans, Matteo, 12 ans, et Clara, 8 ans, ont choisi Dobble, un jeu de réflexe : « À la base, précise Mattéo, un œil fixé sur le jeu, je n’avais pas très envie de venir, mais mes parents m’ont dit que cela pouvait être bien de participer plutôt que rester à la maison, devant la télé. »

Plus de cinquante personnes

Quant à Guillaume, pas question pour lui de zapper cette soirée car il adore jouer, que ce soit à la console ou aux jeux de société : « J’aime bien ça, dit-il en surveillant Nathan du coin de l’œil, mais mon père ne joue pas souvent avec moi et maman n’est pas souvent disponible alors venir ici me permet de voir Nathan, mon copain, et aussi de découvrir de nouveaux jeux. » Plus de cinquante personnes, dont une bonne moitié d’enfants de tous âges, ont participé à cette 4e édition, à la grande satisfaction d’Hervé Ball. Il y avait exactement 70 jeux proposés au cours de cette soirée ! Tous ne sont pas sortis de leurs boîtes. Mais tout de même, beaucoup ont trouvé leur public.

« C’est une grande satisfaction de voir que de plus en plus d’adultes et d’enfants viennent à cette soirée, remarque Hervé Ball. Chez les adultes, l’adaptation du Petit Prince d’Antoine de Saint-Exupéry, les grenouilles de Croâ ou encore le monde imaginaire de Dixit et ses phrases mystérieuses ont séduit. Qwirckle, un dérivé ludique du scrabble dans lequel les lettres sont remplacées par des pions de six formes de six couleurs différentes a fait de nombreux adeptes. Mais, ajoute-t-il, i l fallait profiter de cette soirée pour jouer à Tsuro, jeu dans lequel il s’agit de choisir un chemin sans se faire renvoyer du jeu, car il n’est plus du tout possible de le trouver ! Et si les jeux de bluff comme Stupide Vautour ou Perdudo ont bien amusé les grands, pour beaucoup de nos plus grands joueurs le plaisir d’une belote ou d’un tarot reste irremplaçable. »

Rendez-vous est pris au printemps prochain pour une nouvelle animation jeux de société à Fillières.

La commune accueille les nouveaux arrivants

« La campagne, l’esprit de famille, le calme », ce sont les raisons qui ont incité Charlie, Martin et leurs parents,  M. et Mme Ventura, à choisir Fillières pour y vivre.  Photo RL
C’est devenu une tradition à Fillières d’accueillir, à l’occasion de la fête patronale, les personnes qui ont choisi de s’installer dans le village. C’est également l’occasion, pour le maire Francis Herbays et son équipe municipale, de présenter le village d’une part mais également le tissu associatif et ses associations nombreuses comme l’association sportive et culturelle, La Bonne Fillières Événements, un espace culturel ouvert à tous, Of nowhere, Solidarité Gadiobé, l’association Agir pour le Patrimoine et la Connaissance, le club Perce-Neige, le musée campagnard et sa palette d’artistes régionaux. Mais la liste ne serait pas complète sans évoquer le comité des fêtes et l’événement marquant de l’année, à savoir la fête de la sorcière qui draine des milliers de visiteurs : « Celle-ci se déroulera le 22 juin 2014, précise Francis Herbays en direction des nouveaux arrivants, et vous serez sans nul doute sollicités à ce moment, ajoute-t-il. Chaque année, nous accueillons de plus en plus de nouveaux arrivants, ce n’est pas le cas pour 2013, seules neuf familles ont choisi de s’installer à Fillières comme M. et Mme Ventura qui viennent d’acheter une maison. Fillières compte aujourd’hui 491 habitants, 514 en janvier 2014. À savoi r, ajoute Francis Herbays avant d’inviter toutes les personnes présentes à partager le verre de l’amitié, que les charges ne sont pas très élevées à Fillières ! »


Un palmarès fleurant bon l’été

Tous ces passionnés de jardinage ont vu leurs efforts récompensés. Un chèque remis par le maire va leur permettre d’investir un peu plus dans l’embellissement de leur paradis vert.  Photo RL

Après avoir travaillé durant tout le printemps, à savoir bêcher, piocher, traquer les liserons et autres mauvaises herbes, semer les graines d’été, planter les vivaces et les bulbes divers, les jardiniers fillerois ont reçu la juste récompense de tous les efforts fournis. En effet, depuis quelques années déjà, la municipalité récompense les possesseurs de jardins ou de balcons fleuris.

Nul besoin de s’inscrire, la commission Environnement, constituée cette saison par Francis Herbays, maire de la commune, Pierre Thirion, 2e adjoint, Sébastien Paquin, responsable des espaces verts, et Jeannine Leban, une bénévole, a sillonné en catimini les rues du village un soir du mois d’août, avec pour mission de sélectionner les jardins ou encore les balcons selon des critères établis par Sébastien. Soit : l’harmonie des couleurs, le choix des contenants, la propreté de l’endroit entre autres. Une note propre au coup de cœur de chacun des jurés a fait la différence parmi les paradis remarqués et remarquables.

Les lauréats sont :

• Catégorie balcon : M. et Mme Frantz, 3; M. et Mme lépreux, 2; M. et Mme Guy Deflandre remportent cette année la 1re place.

• Catégorie jardin : 10 habitations ont séduit les jurés, seules trois ont reçu un prix : celles de M. et Mme Jean-Marie Clesse, 3; Ginette Deflandre, 2; Isabelle Neusch, 1re.

La fête foraine fait tourner les têtes

Photo RL
Si ce sont les hirondelles qui annoncent le printemps, à Fillières, l’installation de la fête foraine marque la fin de l’été. Même si les forains ne sont présents que le temps d’un week-end, les habitants de Fillières, petits et grands, ne manquent sous aucun prétexte ce rendez-vous festif. Un rayon de soleil, les flonflons du manège, les trompes des autos tamponneuses, les effluves sucrés des pommes d’amour ou des chouchous, c’est le cocktail auquel personne ne résiste.

Date de création : 06/10/2013 @ 03:46
Dernière modification : 05/12/2014 @ 17:52
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 2327 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Saint Nicolas

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^