Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse - 2015-09


Mme Micheline Giot

GIOT.jpg

Nous avons appris le décès de Mme Micheline Giot, née Collinet, survenu mercredi 23 septembre à l’âge de 87 ans. Née le 31 janvier 1928 à Juniville (Ardennes), elle y avait épousé M. Gilbert Giot le 19 août 1950. Elle a eu la douleur de le perdre le 18 novembre 2009. De leur union sont nés trois enfants, qui lui ont donné la joie d’avoir huit petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.

Mme Micheline Giot repose à la chambre funéraire Zavatti, salon Lilas à Villerupt-Cantebonne.

Ses obsèques seront célébrées samedi 26 septembre à 11h30 en l’église de Fillières, suivies de l’inhumation au cimetière communal dans le caveau de famille.

Nos condoléances à la famille.

Venez faire vos Emplettes paysannes

audun.jpg
Christian Eckert a déjà ouvert son compte à Emplettes Paysannes, le premier drive fermier du Pays-Haut qu’il inaugurait hier soir à Audun-le-Roman. « Le circuit court, c’est important pour la qualité, l’environnement », a confié le secrétaire d’État au Budget, tandis que de nombreux invités se pressaient dans la salle de l’ancien guichet SNCF. C’est là que chaque jeudi, de 17h à 19h, les consommateurs pourront récupérer leurs commandes passées sur internet (www.emplettespaysannes.fr). Les 12 producteurs, adhérents de l’association Saveurs paysannes à la Chambre d’agriculture 54, leur remettront en mains propres leurs paniers de fruits, légumes, viande, œufs, pain et miel en toute convivialité. Pas besoin de s’abonner, ni de commander chaque semaine, le client pourra varier les plaisirs à sa guise. Un concept qui plaît à Philippe Lanvin, le maire de Preutin-Higny. « J’ai été chef de gare ici. C’est sûr, je vais y revenir ! »
Agence postale fermée après trois cambriolages

poste.jpg

« On est fortement perturbé par ce qui se passe… » Et encore, Francis Herbays, maire de Fillières, pèse ses mots. En l’espace de trois semaines, l’agence postale communale du village a été la cible de trois vols avec effraction.

Les premiers faits remontent à la mi-août. Les intrus étaient repartis avec « un petit butin, un peu d’argent et quelques timbres postaux. En mairie (installée au sein du même bâtiment, NDLR) un peu de liquide avait disparu, ainsi que des chèques libellés à l’ordre du Trésor public », détaille Francis Herbays.

Au passage, les portes séparant les deux services avaient été mises à mal. Ceci explique peut-être pourquoi, suite à la deuxième « visite », aucune trace d’effraction n’a pu être relevée. Mais l’intérieur de la mairie a bel et bien été fouillé.

La troisième fois, dans la nuit du 6 au 7 septembre, les intrus ont pénétré dans le bâtiment en brisant directement la fenêtre de l’agence postale située en façade. L’effraction de trop… « On ne pouvait plus se permettre de prendre de risques », justifie le premier magistrat.

En conséquence, après un nouveau dépôt de plainte auprès de la communauté de brigades de gendarmerie d’Audun-le-Roman, le maire a choisi de fermer l’agence postale communale. Tout du moins « jusqu’à ce que le bâtiment soit équipé des systèmes de sécurité nécessaires ».

Barreaux aux fenêtres, portes renforcées, « système d’alarme percutant »… L’investissement est évalué à environ 12 000 €. Le tout devrait être installé d’ici « le milieu de la semaine prochaine », estime Francis Herbays.

L’agence postale communale pourra alors rouvrir ses portes, pour une dizaine d’heures d’accueil hebdomadaire. En attendant, l’enquête se poursuit du côté des militaires.

La cantine séduit le palais des enfants

cantine.jpg

À la cantine de Ville-au-Montois, qui accueille les enfants du regroupement scolaire avec Fillières, entre 20 et 30 enfants par semaine prennent leur repas de midi. Préparé par un traiteur local, il est servi par Corinne, Cathy et Dolorès qui assurent ensuite les jeux avant la reprise de l’école. La garderie est sur le site de Fillières, elle est ouverte le matin à partir de 7h30 et le soir jusque 18h30.
Un massacre qui en rappelle d’autres

brehain.jpg

De nombreuses personnalités politiques des communes de Bréhain-la-Ville, Villerupt, Fillières, Thil, Tiercelet, et des membres d’associations patriotiques, accompagnés de leurs porte-drapeaux et du lieutenant-colonel des Armées, ont assisté à une commémoration particulière. Celle-ci concernait le 71e anniversaire du massacre de sept jeunes adolescents âgés de 15 à 18 ans exécutés sur ce lieu le 2 septembre 1944. La stèle érigée en leur mémoire porte le nom de ces résistants Morts pour la France. Ils s’appelaient Felizietti, Galeazzi, Panetti, Pellicioni, Robert et Rubbo. Le monument a été érigé le 12 septembre 1992, en collaboration avec les municipalités voisines. Jean-Claude Schutz, président de l’association de la stèle de Bréhain, a insisté sur le caractère solennel de la manifestation. « Elle est le symbole de la Résistance du Pays-Haut pour la liberté. Pourtant, à travers le monde, les conflits et le terrorisme sont encore nombreux et dévastateurs. En plus du devoir de mémoire, il nous faut préserver la paix en tirant les leçons du passé et s’opposer aux différents règlements par la force ». Des valeurs humaines trop souvent bafouées, qui obligent des civils à quitter leur pays au péril de leur vie : l’actualité le montre.
Les clés de la réussite version 2.0

bac.jpg

La découverte des nouvelles salles destinées au périscolaire a été l’occasion, pour la municipalité de Fillières, de saluer la réussite scolaire de ses jeunes : « C’est un élu qui nous a fait remarquer que ce serait sympa de récompenser nos jeunes diplômés. Le conseil a trouvé l’idée bonne , remarque Francis Herbays. Restait à trouver de quelle façon. Un dictionnaire ? Ce n’est plus d’actualité ! Après nous êtres creusés la tête, nous avons opté pour une clé USB. Nous espérons que vous en ferez une bonne utilisation et nous vous souhaitons à tous et à toutes du succès et de la persévérance dans la poursuite de vos études » , a conclu le maire , avant d’inviter ce petit monde à partager le verre de l’amitié.
Périscolaire : un lieu dédié pour plus de 100 000 €

les-elus-ainsi-que-les-parents-d-eleves-ont-ete-invites-a-decouvrir-le-nouvel-espace-consacre-au-periscolaire-photo-rl.jpg
La mairie de Fillières a consacré des sommes importantes à la réfection du bâtiment, situé derrière l’école, qui accueillera dorénavant la bibliothèque et les activités du périscolaire : 31 000 € pour la réfection de la toiture, 18 000 € pour des fenêtres et les portes, 15 000 € de maçonnerie, 16 000 € pour l’électricité, 33 600 € pour les plâtres, l’isolation et les peintures. « Les travaux ont débuté pendant les vacances d’avril , explique Francis Herbays, le maire du village. L’essentiel des travaux a été réalisé durant la période des congés scolaires. Aussi, nous avons tenu, les élus et moi-même, à vous faire découvrir en avant-première ce nouvel espace de vie qui accueillera les enfants. Pour information, le coût des travaux est de 101 000 € hors taxes, financés à 40 % par la dotation d’équipement des territoires ruraux, 10 000 € viennent de la réserve parlementaire, reste à charge de la commune 51 000 € hors taxes. C’est un investissement important mais le résultat est là ».

Date de création : 20/09/2015 @ 10:34
Dernière modification : 26/09/2015 @ 08:10
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 1576 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Fête de la Sorcière 2013 - Benévoles, habitants, sympathisants

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^