Municipalité

Fermer Revue de Presse

Fermer Revue de Presse CCAL

Fermer Vivre à Fillières

Fermer Equipe Municipale

Fermer Exploitation Forestière

Fermer Travaux

Fermer Projets

Fermer Ecole

Fermer Vie Sociale et Jeunesse

Associations & Artistes

Fermer Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Fermer Associations

Fermer Artistes Peintres

Revue de Presse CCAL - 2015-12


 

A Noël, soyez éco-responsables !

sapin.jpg

Q u’est-ce que le Programme local de prévention des déchets de la CCAL ?

Géraldine SEROT-COMMITO, responsable du Pôle environnement : « Il est issu du Grenelle de l’Environnement qui nous impose une baisse de 5 % des déchets (ordures ménagères, tri sélectif et apports en déchetterie). On travaille pour une diminution des déchets à la source. Un exemple tout simple : quand vous faites vos courses, achetez des pommes en vrac et non dans des pacs en carton !

Dans le cadre de ce programme, notre action phare est le compostage domestique. Depuis 2013, on dote les particuliers de composteurs en bois de 300, 400 ou 600 litres, pour 18, 20 ou 22 euros. Il en existe également en plastique de 400 litres (22 €) et 600 litres (34 €). En deux ans, on a vendu 748 bacs, et sur l’ensemble des deux actions menées dans ce sens, on a doté près de 2000 foyers sur le territoire. Force est de constater que le compostage marche bien. On estime, par composteur, un évitement de 20 kg/an, soit 150 tonnes à l’année. »

Vous vous êtes aussi engagés dans la lutte contre la publicité gratuite dans les boîtes aux lettres !

« C’est notre action "Stop Pub"mise en place en juin dernier. Pour l’instant, nous avons encore un gros travail de sensibilisation à faire. L’idée est d’inciter la population à privilégier l’apport volontaire en déchetterie, sachant qu’il coûte quatre fois moins cher que le dépôt dans le sac du tri sélectif. »

Pour ces fêtes de fin d’année, vous demandez à la population d’adopter des gestes éco-responsables. De quoi s’agit-il ?

« Il s’agit de faire attention à la production de déchets ménagers en adoptant des gestes simples. On pense à la lutte contre le gaspillage alimentaire par exemple, au développement de circuits courts, aux cadeaux dématérialisés pour les adultes et surtout aux sapins ! Chaque année, on en retrouve beaucoup sur la voie publique alors que nous n’organisons pas de collecte spécifique et qu’ils peuvent être amenés à la déchetterie pour en faire du compost. Le sapin naturel se valorise aussi en bois de chauffage. »

La CCAL a mis en place une collecte d’objets encombrants, notamment de gros appareils électroménagers. Porte-t-elle ses fruits ?

« Avec ce système, sur simple appel téléphonique, on arrive à récolter 2 à 3 tonnes par mois. En 2014 par exemple, on a collecté 3583 appareils qui ont fini à la déchetterie pour suivre la filière de valorisation. »

Durant les fêtes justement, comment est ouverte la déchetterie ?

« Pour la période hivernale, du 30 novembre au 31 mars, elle fonctionne du lundi au samedi de 10h à 18h et le dimanche de 10h à 13h. Elle sera fermée les 25 décembre et 1er janvier, et exceptionnellement à 17h les 24 et 31 décembre. »

Dans le cadre de son Programme local de prévention des déchets, la Communauté de communes de l’agglomération de Longwy se mobilise pour la réduction des déchets à la source. Et surtout en cette période festive durant laquelle la consommation des ménages est forte. La CCAL milite donc pour des « fêtes éco-responsables. »

Chaque année, des centaines de sapins échouent sur le trottoir une semaine ou deux après Noël. Le choix du sapin doit être un choix réfléchi, un investissement durable

et non éphémère.

Sainte-Barbe : les pompiers volontaires font défaut

Samedi soir, à l’occasion de la Sainte-Barbe, un hommage a été rendu au corps des sapeurs-pompiers dans son ensemble en ces temps troublés. Des médailles et des clefs ont été remises et un bilan de l’année a été présenté.

pompier.jpg

La Sainte-Barbe chez les sapeurs-pompiers, c’est l’occasion de remettre des médailles à des hommes et des femmes qui ont décidé de se mettre au service des autres. Mais, c’est aussi l’occasion de présenter un bilan humain et matériel. La capitaine Murielle Merens, samedi soir, n’a pas dérogé à la règle. Et le constat est toujours le même : « Comme les années précédentes, nous manquons cruellement de volontaires. » La caserne compte 43 professionnels et 48 volontaires formés.

« L’augmentation des effectifs professionnels permet difficilement de tenir les effectifs minimums opérationnels casernés de 14 pompiers à H24. Par ailleurs, la présence obligatoire d’un chef d’agrès dans chaque engin est difficilement tenable, avec un manque de 11 chefs d’agrès. Le concours de sous-officier prévu en avril 2016 nous permettra peut-être enfin de pourvoir ces postes », a expliqué la responsable du centre de secours.

Une échelle dernière génération

En termes de matériel, le centre a été doté d’une nouvelle VTU Renault et une CTU navette (véhicules tout usage).

Et, surtout, « le père Noël nous a livré, avec un mois d’avance, un magnifique outil de travail, à savoir une échelle pivotante à mouvements combinés de 32 m sur un châssis d’une nacelle de quatre places », a présenté la capitaine. Un investissement de 603 000 €. Le Sdis (service départemental d’incendie et de secours) s’est également engagé dans des travaux de réhabilitation de la station carburant et de la verrière.

Sept sapeurs-pompiers ont reçu la médaille d’honneur des sapeurs-pompiers : échelon or (35 ans) pour Marc Michy, échelon or (30 ans) pour Claude Fournet et Gervais Aubry, échelon vermeil (25 ans) pour Christophe Duval et Sébastien Weber et échelon argent (20 ans) pour Sébastien Lupa et Christophe Reynard. Christophe Duval a également reçu son galon d’adjudant.

Hommage

La cérémonie de Sainte-Barbe ne pouvait avoir lieu sans rappeler les attentats du 13 novembre survenus à Paris. C’est donc à l’ensemble du corps des sapeurs-pompiers qu’élus et représentants institutionnels ont voulu rendre hommage. « La Sainte-Barbe n’est pas un passage obligé pour les élus. Notre présence témoigne de la reconnaissance que l’on vous doit », a déclaré le député-maire Jean-Marc Fournel.

Une reconnaissance partagée par les élus présents lors de cette cérémonie, dont Christian Ariès, président de la communauté de communes de l’agglomération de Longwy (CCAL). Ce dernier a aussi souligné « l’importance de trouver des arrangements avec les entreprises situées de l’autre côté de la frontière pour avoir plus de volontaires sur notre territoire ». Le volontariat, un leitmotiv pour les représentants du Sdis. « Des efforts vont être menés pour le valoriser et le favoriser », a expliqué le lieutenant-colonel Philippe Delalande, appuyé par le président du Sdis, Gauthier Brunner.

En cette période de réserve préélectorale, le sous-préfet de Briey François Proisy était présent à cette cérémonie, à la demande du préfet « pour marquer notre gratitude ». Pour conclure, il a mis en avant « le courage et le dévouement au quotidien » des sapeurs-pompiers.


Date de création : 12/12/2015 @ 09:19
Dernière modification : 10/01/2016 @ 12:26
Catégorie : Revue de Presse CCAL
Page lue 881 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Renovation du musée en 2008

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^