Municipalité

Fermer Revue de Presse

Fermer Revue de Presse CCAL

Fermer Vivre à Fillières

Fermer Equipe Municipale

Fermer Exploitation Forestière

Fermer Travaux

Fermer Projets

Fermer Ecole

Fermer Vie Sociale et Jeunesse

Associations & Artistes

Fermer Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Fermer Associations

Fermer Artistes Peintres

Revue de Presse CCAL - 2016-09


 

Gens du voyage : des places en plus

L’aire accueillant les gens du voyage à Longwy-Longlaville doit passer de 32 à 40 places, dans le cadre du plan départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage. Un point à l’ordre du conseil municipal qui a relancé le débat sur l’installation sauvage de caravanes sur le territoire. « Je ne peux qu’appliquer la loi, en bon républicain que je suis », précise Christian Ariès, président de la communauté de communes de l’agglomération de Longwy, qui a la compétence dans ce domaine.

Jean-Luc Adré a fait remarquer que, le 18 septembre, de nouvelles caravanes se sont installées sans autorisation. Christian Ariès répond que, comme à chaque fois que le problème se pose, il respecte les règles à suivre pour demander l’expulsion au préfet. Le commissariat de police a un délai de trois semaines pour rendre ses conclusions. « L’État souhaite renforcer le pouvoir des maires dans le domaine des expulsions », précise Christian Ariès, qui rappelle, concernant notamment les gens du voyage installés sur le parc central entre Longwy et Longlaville, que « certains sont là depuis des années. Il faut les sortir de là, ce n’est bien ni pour eux, ni pour nous. C’est pourquoi j’avais proposé la résidentialisation ».

Édouard Jacque, lui, plaide pour l’aménagement du parc central en aire pour gens du voyage. Pas de quoi convaincre le président de la CCAL : « Une partie de la zone est inondable et c’est une zone économique ».


Longwy : un nouveau parking en attendant le park and ride

La mobilité des frontaliers a fait l’objet d’un débat lors du conseil municipal jeudi soir. Un parking de 131 places va voir le jour provisoirement près de l’entrée du golf, en attendant un park and ride plus conséquent…

actuellement-780-abonnes-sont-enregistres-a-la-gare-de-longwy-d-ou-ont-lieu-onze-departs-et-treize-retours-longwy-luxembourg-par-jour-photo-rene-bych-1475257660.jpg

Tout est parti d’un simple point à l’ordre du jour du conseil municipal jeudi soir : l’approbation de la convention avec le réseau Tonicités. Association qui a pour objet la valorisation de la coopération transfrontalière. De quoi lancer le débat sur le sort des travailleurs frontaliers, plus particulièrement en ce qui concerne la mobilité.

La bonne nouvelle c’est qu’un parking va rapidement être créé à proximité du golf pour permettre aux usagers de la SNCF de se garer plus facilement… Une annonce de Christian Ariès, conseiller municipal et président de la communauté de communes de l’agglomération de Longwy (CCAL). 130 places sont prévues et les travaux doivent commencer dès la semaine prochaine.

Récupérer le parking du Tramway

La mauvaise nouvelle c’est que l’équipement voit le jour pour faire face au délai trop important de réalisation d’un park and ride d’environ 550 places. Il s’agit donc d’une solution provisoire. La création du futur park and ride , près de la gare, dépend de lourds travaux que doit effectuer la SNCF. Il s’agira de déplacer des ouvrages comme les caténaires (suspensions qui permettent de soutenir le fil d’alimentation électrique à distance des voies, NDLR) et les rails.

« J’ai une réunion le 26 octobre pour faire avancer le dossier. On a besoin le plus rapidement possible de ce park and ride. On pourra ainsi récupérer le parking du tramway pour le centre-ville », souligne le maire Jean-Marc Fournel. Et éviter également les nombreux procès-verbaux liés à des stationnements hasardeux… Sans oublier d’essayer de diminuer le nombre de voitures sur les routes et de développer le déplacement en train. Onze départs et treize retours ont lieu quotidiennement de la gare de Longwy vers le Luxembourg. « En termes de capacité ça suffit. Le nombre d’abonnés est de 780. Ils devraient être beaucoup plus », estime le maire.

Voir plus grand

Pour Jean-Luc André, élu d’opposition, il faudrait voir plus grand : « En un an, de juin 2015 à juin 2016, le nombre de travailleurs lorrains au Grand-Duché a augmenté de 4 500, dont 3 500 se déplacent en voiture… » Et, le conseiller prend en référence les projets luxembourgeois. Rodange prévoit plus de 1 000 places. D’où une crainte : voir de nombreux habitants de l’agglomération se tourner vers la ville voisine plus pratique d’accès pour eux (Mont-Saint-Martin, Herserange, Cosnes-et-Romain…) Mais, avec le risque d’un engorgement sur les routes…

Jean-Luc André propose donc de créer un emplacement de la même capacité à Mont-Saint-Martin, « c’est chez nous qu’il faut le faire pas à Rodange ». Un projet impossible selon Jean-Marc Fournel, également retraité de la SNCF : « Créer un nouvel arrêt de train aurait un impact sur la circulation des trains et ça a un coût élevé ».

« C’est un sujet qui peut nous rassembler », souligne Édouard Jacque, élu longovicien, mais aussi conseiller régional. Les élus comptent en effet sur l’aide de la Région mais aussi sur celles de l’État et du Luxembourg, pour mener à bien la réalisation du park and ride.

 

Date de création : 09/10/2016 @ 09:24
Dernière modification : 09/10/2016 @ 09:30
Catégorie : Revue de Presse CCAL
Page lue 556 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Fête de la Sorcière 2008

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 5 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^