Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse CCAL - 2017-07


 

Opération apprendre à nager à la piscine


geoffrey-lan-entraine-les-nageurs-en-herbe-3-fois-par-semaine-photo-rl-1500392268.jpg

La piscine intercommunale de Longwy, située près de la salle Bassompierre à Longwy-Bas, propose pour le mois de juillet des séances de natation pour les jeunes de 6 à 11 ans à raison de trois séances de deux heures, les lundis, mercredis et vendredis jusqu’à la fin du mois de juillet.

Les séances se déroulent en deux parties : de 12h à 13h, ce sont les 6-7 et 8 ans, et de 13h à 14h les 9-10-11 ans. Les groupes sont constitués d’une douzaine d’enfants environ.

« La CAL nous met la piscine à disposition pour ces séances, au cours desquelles je suis ici en tant qu’entraîneur de club de natation, et non en tant que maître nageur », précise Geoffrey Lan qui supervise les groupes avec Bastien Durieux. « Les enfants présents ne savent pas nager, c’est vraiment une initiation. Pendant environ 45 minutes, les apprentis nageurs effectuent des exercices comme plonger, passer sous la cage, mettre la tête sous l’eau… puis les 15 dernières minutes sont consacrées au jeu. La natation doit être ludique, pour que les enfants aient envie de revenir », conclut l’entraîneur.

Lohan, 9 ans, Nathan 9 ans et Imad, 6 ans sont contents d’être là, même si « c’est mes parents qui ont insisté, précise Nathan, mais finalement je suis content d’être là ». Marielle, la maman de Lohan avoue que c’est son fils qui a été demandeur. « L’an dernier il est allé à des stages de natation qui coûtaient très cher, mais cette année nous avons découvert cette activité, qui, en dehors de l’assurance obligatoire, ne nous coûte rien ».

La piscine est ouverte aux heures habituelles pendant tout l’été.


Comprendre l’agglo…


symboliquement-les-elus-ont-commence-a-distribuer-une-plaquette-informative-sur-le-role-de-la-communaute-d-agglomeration-de-longwy-a-lexy-photo-rl-1500392269.jpg

« Nous avons choisi Lexy symboliquement, sans ostracisme.» Lundi après-midi, plusieurs élus de la communauté d’agglomération de Longwy (CAL) ont sillonné les rues de cette ville afin de distribuer des plaquettes informatives sur le rôle de l’intercommunalité. C’est un premier document de présentation après le passage en communauté d’agglomération en janvier dernier. Une petite piqûre de rappel pour expliquer brièvement aux habitants les compétences de cette collectivité, dans quels domaines, sur quel bassin de vie… Un document imprimé en 30 000 exemplaires, qui va être distribué dans les 21 communes qui font partie de la CAL. Dans la plupart d’entre elles, les mairies vont s’en occuper, mais dans quelques-unes ce sont les élus de l’interco ou des sociétés de distribution qui vont s’y coller. Comme à Lexy.

Une opération de communication menée alors que s’est tenue lundi la conférence nationale des territoires, au cours de laquelle le président de la République a annoncé que les collectivités locales vont être amenées à faire de gros efforts, notamment avec la réforme annoncée de la taxe d’habitation. Christian Ariès, président de la CAL, rappelle que le « financement de services passe souvent par l’impôt. » La taxe d’habitation rapporte 17M€ sur les 35M€ de recettes fiscales sur le territoire.

D’ici la fin de l’année, un bulletin plus complet devrait également être réalisé.

Où en est le pôle aquatique ?

Il y a quelques mois, les élus du territoire ont décidé de construire un pôle aquatique, destiné à remplacer les piscines de Longwy,  Herserange et Longlaville. Le coût estimé est de 17 millions d’euros. On y trouvera un espace extérieur, un pantagliss (tube pour se jeter dans l’eau), et différents bassins : pour la compétition, l’initiation, pour le côté ludique, etc. L’idée d’y installer un bassin extérieur pour l’été fait également son chemin.

La structure se situera dans la zone du Pulventeux, « car c’est tout près des principaux établissements scolaires du territoire, et car c’est à la jonction de la RN 52 et de la RD618 », explique Christian Ariès, président de la communauté d’agglomération de Longwy (CAL).
Concernant les délais : « On a lancé les consultations. Il y a une dimension énergétique importante dans ce projet. Les entreprises s’engageront donc sur un prix global, et assureront aussi la gestion technique pendant quatre ans, de manière à les responsabiliser. Cela va en effet les engager à faire du bon boulot, au niveau consommation d’eau, d’électricité et de gaz. »
Trois groupements d’entreprises viennent donc d’être retenus. « Ces dernières doivent faire des propositions techniques et financières d’ici fin juillet. En septembre, un jury, composé d’élus, d’architectes, de membres de la profession, etc. se réunira pour choisir l’un des trois groupements. Les travaux démarreront en 2018, pour une ouverture envisagée début 2020 », conclut le président de la CAL.
La piscine de Longwy passe à l’heure d’été

La piscine de Longwy fait l’objet d’un test cet été : l’ouverture le dimanche après-midi, mais aussi entre 12 h et 14 h en semaine. Un essai qui pourrait inspirer les responsables lors du lancement du futur pôle aquatique.


les-responsables-de-la-piscine-de-longwy-esperent-que-les-nageurs-vont-suivre-et-rendre-cet-essai-concluant-photo-samuel-moreau-1499440106.jpg

La piscine de Longwy fête en 2017 son demi-siècle d’existence. Dans quelques mois, elle fera ainsi l’objet d’un petit événement festif organisé par la communauté d’agglomération de Longwy (CAL). Mais elle ne devrait pourtant pas poursuivre son activité très longtemps durant ce XXIe siècle naissant. Car le pôle aquatique intercommunal, qui la remplacera, se dessine doucement mais sûrement (lire ci-contre).

Ceci étant, pour cette année particulière, l’une de ses trois ou quatre dernières, elle devrait tout de même vivre un été festif. Déjà, elle a fait l’objet, depuis la prise en responsabilités de la CAL début 2015, d’environ 200 000 € de travaux, afin de lui permettre de fonctionner normalement jusqu’en 2020. L’éclairage, les filtres, la ventilation, des douches supplémentaires, etc. : tout y est passé.

Et puis elle va permettre certains tests. « On souhaite ouvrir le dimanche après-midi et voir ce que ça donne, comment les gens vont réagir. C’était déjà le cas lors de son ouverture il y a cinquante ans, mais ça s’était très vite arrêté », expliquent Émilie Peters et Christian Ariès. La nouvelle responsable des piscines de Herserange et de Longwy et le président de la communauté de communes précisent les raisons de cet essai : « On se dit que tout le monde ne peut pas partir en vacances. Et puis on vit des périodes de canicule de plus en plus nombreuses. » Les habitants du territoire auront donc la possibilité d’aller se rafraîchir les week-ends en continu de 10 h à 18 h… mais également en semaine entre 12 h et 14 h, et ce dès ce dimanche 9 juillet. Et puis, tous ceux qui le souhaitent peuvent participer aux séances d’aquagym qui ont lieu à la belle saison de 10 h 15 à 11h, du mardi au vendredi.

Les horaires dans le détail

Cette initiative d’ouverture le dimanche après-midi et entre 12 h et 14 h, si elle est concluante, incitera évidemment à des aménagements dans les horaires en 2018 et au-delà, par exemple dans le futur pôle aquatique.

Et pour la soutenir, en plus des 21 agents présents à Herserange, Longlaville et Longwy, un poste et demi a été créé pour juillet et août. « Le site herserangeois, qui a fait l’objet de quelques milliers d’euros de travaux (essentiellement pour des éléments techniques, comme un ballon d’eau chaude) sera mis à disposition surtout des centres aérés du mardi au vendredi, tout en étant ouvert au public normalement. Il restera fermé le samedi. »

Les tarifs, « qui ont été harmonisés » : 3,50 € par adulte, 2 € en réduit, et gratuit pour les moins de cinq ans.

Horaires de Longwy : du mardi au vendredi de 10 h à 19 h, samedi et dimanche de 10 h à 18 h, fermé le lundi.

Horaires de Herserange : du mardi au vendredi de 9 h 15 à 11 h 40 et de 14 h à 17 h, le dimanche de 8 h 30 à 11 h 40, fermé les samedi, lundi et dimanche après-midi.

Renseignements : piscine de Longwy au 03 82 23 33 15, piscine de Herserange au 03 82 24 28 49

www.ccal-longwy.fr.

Collecte des déchets : les salariés de Veolia inquiets


jeudi-soir-les-salaries-de-veolia-ont-fait-part-de-leurs-inquietudes-suite-a-l-attribution-du-marche-de-la-collecte-des-ordures-menageres-a-une-autre-societe-ecodechets-photo-illustration-rl-1498841144.jpg

Jeudi soir, des employés de Veolia étaient présents à la réunion de la communauté d’agglomération de Longwy (CAL), à Rehon. En effet, suite à l’appel d’offres lancé par l’intercommunalité pour la collecte des ordures ménagères, la société EcoDéchets a été retenue. Or, jusqu’à maintenant, Véolia était chargée de ce ramassage. Un choix basé sur « des notations techniques et la proposition financière », précise Christian Ariès, président de la CAL.

« Au départ, nous avions entendu qu’EcoDéchets ne faisait pas partie de la convention collective. Ça aurait signifié une perte de salaire de 400 €. Avec Veolia, nous avons pas mal d’avantages », explique Eric François, représentant CGT. Au final, EcoDéchets, dont le siège se situe en Alsace et qui compte 92 salariés pour un chiffre d’affaires de moins de 8M€, répondrait bien aux critères de la convention collective nationale des activités du déchet. Vingt-sept salariés seraient concernés, car le marché concerne uniquement la collecte. Or, dans le cadre du marché, Ecodéchets doit reprendre le personnel. «Nous avons été un peu rassurés par le président d’EcoDéchets. »

L’attribution sera actée après que le délai des recours possibles, d’une quinzaine de jours, soit passé et elle sera effective au 1er janvier 2018 pour cinq ans, renouvelable deux ans. D’ici là, « nous rencontrerons le personnel afin de définir les conditions de reprise ». Treizième mois, primes… seront au cœur des discussions. Quant à la société Ecodéchets, créée en 2014 et qui se développe dans le Grand Est, elle compte s’implanter sur le territoire.

Des containers enterrés

Dans le domaine des déchets, les élus de la CAL ont également voté l’attribution du marché pour la fourniture de 50 containers enterrés. La société VConst France SAS fournira des colonnes pour un montant de 326 000 € TTC et la société TP Colle en assurera l’implantation pour un montant de 194 000 € TTC. L’installation se fera sur quatre années, dans des endroits ou points de regroupement à valoriser, comme la place Darche à Longwy… Ces containers seront plus discrets que les semi-enterrés.

Un festival sur quatre jours

Jeudi soir, les élus de la CAL ont accepté de porter l’aide financière à l’association L’Art Grange de 20 000 à 35 000 €, dans le cadre de l’organisation du festival Viv’Art Cités. Laurent Righi, chargé de la culture, a rappelé que le rendez-vous est fixé du 28 septembre au 1er octobre prochain. Dix spectacles sont prévus sur quatre jours dans onze communes du territoire (Herserange accueillera l’inauguration). Plus de 1 000 scolaires sont déjà concernés par les spectacles.

Cessions de cellules artisanales

Plusieurs cellules accueillant des entreprises sur le territoire de l’agglomération de Longwy vont être vendues. Édouard Jacque, élu longovicien d’opposition a demandé « des éclairages en termes de pertes nettes en recettes de fonctionnement chaque année pour la CAL.» Christian Ariès a évoqué la somme d’environ 460 000 € de loyer en moins et a expliqué « être attentif à ce que les ventes couvrent le remboursement des emprunts, voire même par anticipation. Nous faisons tout pour que les opérations se passent dans de bonnes conditions » Francis Herbays, maire de Fillières, rappelle qu’au départ l’objectif pour les cinq pôles artisanaux, était de vendre. Parmi les entreprises qui achètent les locaux où elles se trouvent : Oxytec, GraphiPub, Kircher SAS (Pains et traditions) la SCI Cavec…

Piscine dimanche après-midi

Afin de permettre l’ouverture des piscines intercommunales à Longwy et Herserange le dimanche après-midi et « répondre aux besoins des gens qui restent sur l’agglomération pendant les vacances », deux agents contractuels vont être recrutés pour juillet et août.

Accompagner les associations


des-banderoles-seront-installees-lors-de-certains-evenements-dont-le-tour-de-france-afin-de-promouvoir-l-agglomeration-de-longwy-photo-rl-1498841146.jpg

La commune de Lexy a une fois de plus fait parler d’elle à la réunion de la communauté d’agglomération de Longwy, jeudi soir. Le nombre de recours déposés par le maire lexéen, Gérard Allieri, est désormais de 16. Trois nouveaux recours en annulation ont en effet été déposés concernant des subventions, au prétexte qu’elles ne s’inscrivent pas dans les compétences statutaires de la CAL.

Jeudi soir, « plutôt que d’engager des procédures et des frais inutiles », Christian Ariès a demandé à l’assemblée de voter le retrait de trois subventions à des associations (La Croix-Rouge (500 €), Radio Aria (2 000 €) et le comité des fêtes de Fillières pour la Fête de la sorcière (500 €)). «Nous allons continuer à accompagner les associations du territoire tout en restant dans le cadre de nos compétences », a souligné le président de la CAL. Ainsi, des banderoles de 5 mètres de longueur ont été présentées lors de la réunion. Elles seront utilisées lors des manifestations organisées par les associations afin de promouvoir le territoire et le tourisme. Ce fut le cas lors de la Fête de la sorcière à Fillières.


Date de création : 09/07/2017 @ 09:51
Dernière modification : 21/07/2017 @ 07:40
Catégorie : Revue de Presse CCAL
Page lue 319 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Concert Fogny - Madin H Juillet 2007

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^