Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse CCAL - 2017-11


Longwy: un vaste pôle pour les frontaliers
les-presidents-de-neuf-etablissements-publics-de-cooperation-intercommunale-ont-decide-d-avancer-ensemble-photo-rene-bych-1510953616.jpg
 
L’idée d’un pôle frontalier, courant de Longuyon à Bouzonville, fait son chemin. Les présidents de neuf EPCI l’ont imaginé hier à Longwy.
C’est une première pierre qui vient d’être posée pour la construction d’un nouveau type de gouvernance dans le Nord lorrain. Préconisée en mars par le rapport du Commissariat général à l’égalité des territoires, la création d’un Pôle métropolitain frontalier, allant du Longuyonnais au Bouzonvillois, le long de la frontière, prend de l’épaisseur. Les présidents des neuf établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) du Nord lorrain mentionnés dans le rapport se sont réunis hier, au siège de la communauté d’agglomération de Longwy (Cal). Cette rencontre visait à faire un premier tour de table des intercommunalités concernées par les enjeux de la proximité de la frontière luxembourgeoise, en termes de travail frontalier (un peu plus de 90 000 travailleurs frontaliers aujourd’hui, dont 70  % résident dans les 9 intercommunalités invitées), de mobilité, d’enseignement supérieur, de services publics, de développement économique, de coopération culturelle, etc. Il a été décidé à l’unanimité de lancer « une étude de préfiguration afin de mieux identifier les problématiques qui seront traitées par le Pôle », a annoncé Christian Ariès, président de la Cal. Le Pôle ne remettra pas en cause l’existence des EPCI actuels.
« Ce Pôle métropolitain frontalier constituera un espace de concertation autour des enjeux frontaliers, de coordination des politiques publiques à mener en direction de nos concitoyens – 366 000 habitants, de lobbying et de simplification des rapports avec les autres États, notamment le Luxembourg, qui constitue un pôle d’attractivité majeur au sein de la Grande Région », ont rappelé en chœur les neuf présidents.

Agglomération de Longwy: une collecte de jouets
l-an-dernier-plus-d-une-tonne-de-jeux-et-jouets-collectes-dans-des-ecoles-partenaires-de-l-agglomeration-de-longwy-a-ete-recuperee-par-la-communaute-emmaus-de-peltre-pres-de-metz-photo-archives-rl-samuel-moreau.jpg
Comme l’an dernier, le Pôle Environnement de la communauté d’agglomération de Longwy (CAL) s’associe à la Semaine européenne de la réduction des déchets, qui démarre lundi 20 novembre, en proposant un temps fort.
La CAL organise, en partenariat avec l’éco-organisme Eco-systèmes, une grande collecte de jouets d’occasion. Cette opération fait partie de la campagne nationale Laisse parler ton cœur !. « Cette action a pour objectif de sensibiliser au don et au réemploi. Donner un jouet inutilisé plutôt que de le jeter prolonge sa durée de vie, participe à la réduction des déchets et permet de faire un joli geste solidaire à l’approche de Noël », détaille Stéphanie Konig, du Pôle Environnement à la CAL.
Sur la base du volontariat, la collectivité a proposé aux écoles maternelles et élémentaires de son territoire d’accueillir un point de collecte, du 20 au 24 novembre. Douze écoles ont décidé de jouer le jeu : école primaire de Saulnes, école primaire Jean-de-la-Fontaine à Cosnes-et-Romain, école primaire Jean-Macé à Lexy, école primaire Victor-Chevalier à Haucourt-Moulaine, école maternelle de Villers-la-Montagne, école maternelle et primaire groupe Georges-Sand à Morfontaine, école maternelle Joliot-Curie à Saulnes, école maternelle Paul-Fort à Rehon-Heumont, école maternelle Jean Moulin à Lexy, école Jacques-Prévert à Gorcy, école La-Fontaine à Hussigny.
Les dons destinés aux enfants défavorisés
« Les parents peuvent en profiter pour rapporter, dans l’école de leur(s) enfant(s), les jouets qui ne sont plus utilisés : doudous, peluches, poupées, figurines, jeux de société, livres pour enfants, jeux vidéo, voitures électriques, instruments de musiques, trottinettes…, liste Stéphanie Konig. Il faut simplement vérifier qu’ils sont en bon état avant de les rapporter et de les déposer dans la hotte dédiée. Les parents intéressés par cette opération peuvent se renseigner auprès de l’école. »
L’ensemble des dons est destiné aux enfants défavorisés. Ils seront confiés à la communauté Emmaüs de Peltre, près de Metz, pour être triés, complétés ou réparés, avant d’être nettoyés. « Ils seront soit revendus à des prix solidaires dans les boutiques Emmaüs, soit donnés des familles en difficultés, assurant les cadeaux de Noël pour les enfants plus modestes. Les jouets électriques ou électroniques qui ne peuvent être recyclés par Emmaüs seront confiés à Eco-systèmes. Cet organisme est agréé par les pouvoirs publics pour collecter, dépolluer et recycler les appareils électriques et électroniques. »
La CAL a commencé jeudi la livraison des hottes à jouets (fournies par Eco-Systèmes) dans les différents établissements participants à l’opération. Elle ira collecter les dons dans les écoles partenaires jeudi 30 novembre et vendredi 1er  décembre afin de les stocker. Emmaüs viendra les ramasser le lundi 11 décembre.
La collecte de jouets aura lieu du 20 au 24 novembre dans les écoles partenaires.

Date de création : 25/11/2017 @ 17:13
Dernière modification : 25/11/2017 @ 17:31
Catégorie : Revue de Presse CCAL
Page lue 51 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Photos aériennes de Fillières 1996

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^