Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Revue de Presse CCAL - 2019-03


 

Cal : 36 M€ d’investissement, un budget « ambitieux » ou « frileux » ?


des-investissements-seront-consacres-aux-sentiers-cyclo-pedestres-photo-rl-samuel-moreau-1554454719.jpg

Maîtrisé et volontaire pour la majorité. Sans ambition et routinier pour ses détracteurs. Le vote du budget de la Communauté d’agglomération de Longwy divise les élus sur les priorités. Pourtant, ce sont 36 millions d’euros qui seront investis sur trois ans.

36 millions investis

C’est la satisfaction du président Christian Ariès. Lors des trois prochaines années, 36 millions d’euros seront investis par la communauté d’agglomération de Longwy (Cal). « 55  % concernent le pôle aquatique. 17 autres millions seront affectés au Park and Ride, aux sentiers cyclo-pédestres, aux aires des gens du voyage et au fonds de concours pour les communes. »
 

Solidarité

Christian Ariès se plaît à rappeler que, depuis le passage en Communauté d’agglomération, la Dotation globale de fonctionnement a été multipliée par quatre. « Dans le même temps, nous n’avons pas augmenté les impôts et les pertes des cotisations foncières des entreprises pour les communes de Lexy, Réhon et Cutry ont été prises en charge par l’Agglo. »
 

Soufflantes

1,8 million d’euros est réservé aux travaux de fibre optique, « pour lesquels la Cal n’a pas la compétence », rappelle Serge De Carli. Le maire de Mont-Saint-Martin souhaite que 1,1 million d’euros serve au rachat des Soufflantes. Il est suivi dans cette demande par Laurent Righi (Hussigny-Godbrange). Réponse du président : « On ne paiera pas plein pot un bâtiment dont l’entreprise a quitté le territoire sans nous prévenir. »

 

« Il ne se passe rien »

La charge est de Cédric Aceti (maire de Cosnes-et-Romain). « Ce budget est juste et sincère mais il est sans ambition, sans projet économique. On gère les affaires courantes. Certaines communes, comme Laix, sont plus dynamiques que la Cal. Il n’y a rien sur le développement durable. La priorité doit être l’économie ; c’est ce qui doit servir à financer le reste de nos actions. La Cal se délite. »

 

« En bon père de famille »

« Tous les voyants sont au vert », ironise Serge De Carli. « Avec un autofinancement de 6,6 millions d’euros et un emprunt de 11 millions d’euros. On va supporter immédiatement le coût complet d’un investissement prévu pour 50 ans. » Malgré ces bons chiffres, le maire de Mont-Saint-Martin regrette la frilosité des choix. « On gère en bon père de famille. »
 

« La dette baisse »

Francis Herbays (Fillières) constate que le territoire gagne en habitants. « On investit, tout en restant solidaires. » Robert Bourguignon (Ugny) ajoute : « On ne thésaurise pas. Notre dette baisse et c’est une chance que nous ne fassions pas payer aux générations futures nos investissements actuels. »

Date de création : 05/04/2019 @ 18:22
Dernière modification : 05/04/2019 @ 18:25
Catégorie : Revue de Presse CCAL
Page lue 112 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Gadiobé, Chantier 2010

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^