Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Vivre à Fillières - Parc Eolien


Fillières part à la conquête du vent

Après six ans d’attente, Fillières voit enfin son projet de parc éolien se concrétiser. Les travaux dureront dix mois. Les détails du chantier en compagnie du maire, Francis Herbays et de la société Nordex.

La société Nordex est venue expliquer le chantier du parc éolien aux habitants.  Photos Etienne JAMINET

Fillières aura finalement ses éoliennes. La nouvelle est tombée au mois de septembre et a réjoui la municipalité qui planchait sur le dossier depuis des années. « Ces éoliennes, c’est un chantier en réflexion depuis 2004, indique Francis Herbays, maire de Fillières. Ce projet a été voté à l’unanimité lors du précédent mandat. Nous sommes passés par différentes phases qui ont pris du temps et qui ne relèvent pas d’un blocage d’élus ou d’habitants. » Quatre éoliennes seront implantées sur le ban communal de Fillières (deux sur des terrains appartenant à la commune et deux sur des parcelles privées). Les travaux ont débuté et prendront fin à l’été 2012. Explications.

1- Qui s’occupera de l’installation des éoliennes ?

La société Nordex, spécialisée dans le développement de projet éolien, prendra en charge le chantier de Fillières. Cette entreprise, créée en 1985, est implantée dans le monde et dispose d’une filiale française depuis 1995. Dorothée Lefèvre, accompagnée de Matthieu Gonsolin, ont présenté le parc aux habitants lors d’une réunion publique. « Nordex est présent tout au long de la vie du parc éolien, du démarrage du chantier jusqu’au démantèlement. »

2- Comment débutera le chantier ?

Le chantier a démarré le 10 octobre par le terrassement et durera dix mois. Les ouvriers de la société Nordex devront tirer deux kilomètres de fibre optique et réaliseront deux kilomètres de chemin. « Ces routes devront être stables pour acheminer les éoliennes jusqu’au lieu de montage. Mais nous avons de la chance, Fillières est un site sain, ce n’est pas comme si on travaillait en montagne ! », assure Matthieu Gonsolin.

2- Quelles seront les différentes étapes ?

La première phase consistera à raccorder les éoliennes entre elles par le biais de tranchées de 1 m à 1,20 m.

Des fondations de trois mètres de profondeur seront creusées sur un diamètre de 18 mètres. « Il n’y aura pas beaucoup de trafic pendant cette période. Le moment le plus intense sera le coulage des fondations, continue le responsable du chantier. Un ballet de camions défilera dans le village, mais cela ne durera qu’une journée. » Le coulage des fondations qui se déroulera tôt le matin nécessitera près de 500 mètres cubes de béton. « Il faudra vingt jours de séchage avant de déposer un remblai de terre pour isoler les fondations. »

Viendra ensuite le montage des éoliennes qui devra se faire au printemps par temps sec et non venteux. Cette opération se tiendra sur deux jours. La mise en service sera effective au mois de juillet.

3- En savoir plus sur les éoliennes

Les éoliennes de Fillières, au nombre de quatre, seront transportées sur le site en plusieurs convois.

« Les pales sont fabriquées en Allemagne, la tour vient du Danemark, d’autres parties seront transportées par bateau, indique Mathieu Gonsolin. Le montage d’une éolienne nécessite une logistique bien rodée. »

Chaque éolienne possède une puissance de 2,5 mégawatts et tourne à 10-17 tours/minute. Sa vitesse peut varier de 10 à 90 kilomètres par heure.

Les éoliennes seront commandées à distance par un centre de maintenance situé à Metz. En cas de souci, celles-ci sont immédiatement stoppées et un technicien se rendra sur place pour évaluer le problème.

4- Quelle est la durée de vie d’une éolienne ?

La durée d’exploitation du site est prévue pour vingt ans. « On peut prolonger l’exploitation d’une vingtaine d’années », expliquent les représentants de chez Nordex.

Le démantèlement sera assuré par la société pour remettre en état les terrains. « Les chemins pourront être conservés par les propriétaires des terrains. En ce qui concerne les câbles électriques utilisés, ils seront rendus neutre. S’il s’avère qu’ils sont une source polluante, ils seront retirés. »

 

 

IMG-20111106-000991.jpg

 

Brehain-la-Ville-20111208-001231.jpg

Brehain-la-Ville-20111208-001231.jpg

Photo Samuel MOREAU

 

 

 

Les fondations sont coulées

L’entreprise Nordex continue les travaux sur le site des éoliennes de Fillières. Après avoir creusé les trous qui accueilleront les futures structures, les ouvriers ont coulé les fondations pendant plusieurs jours.

 

Fillieres-20111208-001251.jpg

pas moins de 384 mètres cubes de béton… Voilà un cocon imposant pour les fondations des quatre éoliennes qui prendront place dans peu de temps du côté de Fillières.

Pendant plusieurs jours, le ballet de camions spécialisés en transport de béton n’a pas cessé sur le site. « Nous avons coulé les dernières fondations, explique Franck Brault, responsable du chantier de Fillières. En général, on commence assez tôt le matin, vers 6 h. Une fois le béton déversé, il faut lisser, talocher. Cela peut prendre toute une journée. »

Environ 36 tonnes de fer à béton ont été nécessaires pour donner corps aux fondations, qui seront ensuite recouvertes de terre. « Il faudra respecter un temps de séchage avant cette opération », poursuit Franck Brault. Plus d’une vingtaine de jours qui permettront au béton de se solidifier complètement.

Encore du travail…

Les mâts, les nacelles, les pales, etc. seront livrées dans la foulée pour être montés. « Les opérations pourraient débuter au début du mois d’avril, continue le responsable. C’est à peu près ce qui était prévu, malgré un léger retard dû à la période de dégel. Nous avons été obligés d’arrêter le chantier pendant trois semaines. » Pas de quoi inquiéter le conseil municipal, qui ne cache pas son enthousiasme de voir ce projet, se réaliser enfin. « Ce dossier a été longuement préparé, confie Francis Herbays, maire de Fillières. Depuis la fin 2003, nous avons connu pas mal de soubresauts, il y a eu les soucis d’autorisation en raison de l’implantation de l’aérodrome, la crise économique, les problèmes de sol… Aujourd’hui, tout cela est derrière nous et les habitants ont bien accueilli le projet. Quatre réunions d’informations nous ont permis d’échanger et d’informer les gens. De plus, nous avons pris des précautions supplémentaires en demandant que le site des éoliennes se trouve assez loin des habitations. »

Curieux et soucieux des travaux qui se déroulent au niveau de leur commune, de nombreux habitants se sont rendus sur le chantier afin de discuter avec l’équipe d’ouvriers. « Je suis allé sur le site à plusieurs reprises, j’ai vu des gens qui se baladaient le dimanche par curiosité. Je pense que cet endroit pourrait même devenir un lieu de promenade », continue Francis Herbays.

… et du spectacle !

Pour autant, le spectacle ne fait que commencer puisqu’une super-grue sera acheminée au début du mois d’avril pour assembler les différents éléments des éoliennes. « Nous essayerons dans la mesure du possible de faire venir des écoliers sur place pour leur expliquer le fonctionnement des machines », projette le maire, qui se doute bien que les enfants ne seront pas les seuls spectateurs lors de cette étape impressionnante.

 

Les éoliennes sortent de terre

Deux grues gigantesques, plus d’une dizaine d’employés et quatre éoliennes qui partent à l’assaut du ciel. À Fillières, les filles d’Eole sont en cours d’assemblage. Elles devraient être en service à la mi-juillet.

Depuis plus d’une semaine, les éoliennes de Fillières sortent de terre. Leur objectif : conquérir le ciel. Et plus exactement, apprivoiser le vent. «  Nos éoliennes tournent à 80 %, dont 30 à pleine puissance, assure Thomas Ferry, qui gère leur installation pour Nordex, société spécialisée dans le développement de projet éolien. Nous effectuons une maintenance tous les six mois, mais notre règle, c’est qu’elles soient fonctionnelles au minimum 97 % du temps. »

Mais avant de produire de l’énergie, le site de Fillières devrait permettre l’équivalent d’une alimentation de 2 000 foyers en chauffage, encore faut-il ériger les éoliennes. Et là encore, Eole à son mot à dire. «  Nous avons dû composer avec la météo, car au-dessus de 10 m/s, soit 45 km/h, nous ne pouvons rien monter », explique Thomas Ferry.150 t dans le ventL’assemblage mécanique de l’éolienne comporte plusieurs phases qui s’effectuent en moyenne en un jour et demi par machine. En chiffre, une éolienne représente 80 m de moyeux et 45 m par pale. Dix monteurs et deux grues sont nécessaires pour hisser et assembler la nacelle de 55 t, le multiplicateur de 45 t, le rotor de 50 t et chaque pale de 10 t.La semaine prochaine, les éoliennes devraient toutes être dans le vent. Mais il restera la finition, le câblage, les réglages et le rodage à effectuer. La mise en service définitive ne devrait intervenir qu’à la mi-juillet.Huit ans plus tard…Soit demain à l’échelle du projet qui a démarré en… 2003. C’est en effet à cette époque que la commune a été sollicitée par un développeur de parc éolien. Discussion avec la population, avec les autorités compétentes, dont la Direction générale de l’aviation civile pour éviter que les éoliennes ne soient trop proches de l’aérodrome de Serrouville, ou encore du périmètre de protection de la base aérienne d’Etain-Rouvres… Après diverses péripéties administratives, le permis de construire est accepté en 2008. Malheureusement, cette fois c’est Nordex qui a d’autres parcs éoliens sous le vent. Puis quelques ajustements sur le terrain repoussent encore l’installation. Finalement, en 2011, Nordex obtient les autorisations nécessaires. Les travaux débutent en octobre 2011. Désormais, quatre éoliennes s’érigent sur le ban communal de Fillières (deux sur des terrains appartenant à la commune et deux sur des parcelles privées)

 

459392_3480980181501_17900134731.jpg

462733_3480990981771_10873585011.jpg

Brehain-la-Ville-20121015-00386.jpg 

 

 


Date de création : 01/04/2009 @ 22:02
Dernière modification : 09/02/2014 @ 12:16
Catégorie : Vivre à Fillières
Page lue 2973 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

14 Juillet

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^