Municipalité

Fermer Revue de Presse

Fermer Revue de Presse CCAL

Fermer Vivre à Fillières

Fermer Equipe Municipale

Fermer Exploitation Forestière

Fermer Travaux

Fermer Projets

Fermer Ecole

Fermer Vie Sociale et Jeunesse

Associations & Artistes

Fermer Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Fermer Associations

Fermer Artistes Peintres

Revue de Presse - 2012-11


Lire à voix haute, ça s’apprend !

Marisha Hand, conteuse et formatrice, a présenté de nombreux livres.  Photo RL

Dernièrement, à deux reprises (en octobre et novembre), le Foyer d’éducation populaire de Villers-la-Montagne a accueilli une formation Lecture à voix haute organisée par la Ligue de l’enseignement, fédération des œuvres laïques.

Il s’agissait d’une formation destinée aux lecteurs de l’association Lire et faire lire, aux responsables de bibliothèques, et à toute personne souhaitant raconter des histoires aux enfants.

Marisha Hand, conteuse et formatrice spécialisée jeunesse, a proposé aux quinze stagiaires du secteur (Villers-la-Montagne, Trieux, Fillières, Haucourt, Jarny, Villerupt, Baslieux, Cutry…) des moments de rencontre et d’échanges autour d’apports théoriques et pratiques sur la littérature et les besoins de l’enfant. De nombreux livres ont été présentés, des trucs et ficelles pour mieux lire, des objets (marionnettes, doigts animés…) pour donner vie aux personnages, tout un programme qui a permis de développer des nouvelles connaissances et pratiques chez ces lecteurs bénévoles.

Cette formation a été financée par le FNDVA (fonds national pour le développement de la vie associative).

Pour rappel, Lire et faire lire est un programme national à l’initiative de l’écrivain Alexandre Jardin qui a pour objectif de transmettre aux plus jeunes le goût de la lecture et de développer des liens intergénérationnels (enfants, retraités).

Il ne s’agit pas de soutien scolaire, ni d’apprentissage de la lecture mais de lire des histoires dans une démarche de plaisir, de partage et de découvertes.

Mme Emilia Franz

Nous apprenons le décès de Mme Emilia Franz, née Muruszach, survenu le mercredi 21 novembre, à l’âge de 88 ans. Née en Italie le 1 er mai 1924, la défunte avait uni sa destinée à celle de Joseph le 30 juillet 1947 à Toulouse, époux qu’elle avait eu la douleur de perdre le 20 septembre 1970. De leur union sont nés deux enfants, Bruno et Liliane. Mme Franz était également entourée de l’affection de ses deux petits-enfants Denis et Anthony et deux arrière-petites-filles Madison et Malou. Le corps repose à la chambre mortuaire de Boulange.

La cérémonie religieuse sera célébrée le samedi 24 novembre, à 10 h 30, en l’église de Boulange, suivie de l’inhumation au cimetière communal dans le caveau de famille.

Nos condoléances à la famille.

Un yoga particulier

Photo RL

Sous la houlette des Aînés ruraux, une quinzaine de personnes suivent assidûment les séances de hatha-yoga à la salle de la mairie de Ville-au-Montois. Les cours sont donnés par Yvette Boury. Cette forme de yoga fait travailler le corps, la respiration, l’équilibre, le mental et la relaxation en fin de séance, pour un certain bien-être du corps et de l’esprit. Ces séances ont lieu tous les jeudis de 15 h 30 à 17 h.

 

Près de 700 enfants lâchés dans la nature

Sport, culture et environnement pour les écoliers des classes de CP du nord du département. Durant deux jours, l’Usep a ainsi sensibilisé pas moins de 700 enfants sur des activités riches en enseignements

Le vent a permis de mettre au banc d’essai les cerfs-volants.
La course d’orientation, une bouffée d’air pur tout en faisant travailler ses méninges.  Photos RL
Les enfants ont appris des noms d’oiseaux grâce à Claude Navrot et ont donné à manger à des canards, toujours affamés.
Ils sont trop forts ces petits ! Mais il est vrai que ce gros ballon est ultra léger et qu’il peut virevolter dans les airs   sans aucun problème.
Sport et culture peuvent faire bon ménage : les lectures   de Jacqueline Di Benedetto ont séduit.

L’association Usep (Union sportive de l’enseignement du premier degré), qui a pour ambition d’encourager les élèves du primaire à participer à la vie de la cité par la pratique sportive, avait sollicité la Ville de Jarny pour organiser une manifestation. Une manifestation non seulement sportive mais également culturelle et environnementale à l’adresse des enfants des cours préparatoires (CP) du nord du département. La municipalité avait répondu favorablement à cette demande, les 25 et 26 octobre derniers, en mettant à disposition ses différents sites, afin de permettre aux 30 classes conviées, soit près de 700 élèves, à prendre part aux différents thèmes proposés sous forme d’ateliers.

Le premier jour, le temps relativement clément a permis d’effectuer les activités sportives en extérieur, tels le biathlon ou le Korv ball (basket adapté).

Le lendemain en revanche, enseignants et écoliers se sont surtout retranchés dans la salle des sports Auguste-Delaune. Là, la section handisport de l’US Jarny a encadré trois ateliers spécifiques : la boccia (dérivée de la pétanque), la sarbacane et les fléchettes pendulaires, où chacun a pu constater la difficulté des exercices.

En outre, les écoles participantes ont mis l’accent sur la solidarité grâce au "défi bouchons" : les futurs vacanciers devaient collecter un maximum de bouchons, utiles à l’acquisition de matériel pour les sportifs handicapés.

Autre atelier ayant ravi les intéressés : la fabrication de cerfs-volants sur le site du Marais de Droitaumont, dans un barnum chauffé. Une activité proposée par la Maison départementale de l’environnement. Les essais au vent ont ravi les enfants. Merci Dame Nature !

La culture avait aussi sa place lors de ces deux journées. Jacqueline Di Benedetto, de l’association Lire et faire lire, s’est chargée de cette opération séduction dans les locaux du relais parents assistantes maternelles, mises à disposition par la CCJ. Deux autres animations ont également été appréciées des écoliers : une course d’orientation dans le parc du château de Moncel et une plongée dans la vie des oiseaux, grâce à Claude Navrot, responsable de la LPO.

En somme, les activités de l’Usep sont toujours… dans le vent.

La choucroute « infernale » des Fagnats

Fred, pirate au long cours et au regard sombre, s’est vu remettre le 1 er prix par Sandrine.  Photo RL Une belle bande de fagnats ont fêté Halloween avant l’heure !

Lorsque l’automne et les premiers froids s’installent, rien de mieux qu’une bonne choucroute dégustée entre amis, dans une ambiance endiablée pour se réchauffer.

Samedi soir, c’est la recette utilisée par une sacrée bande de Fagnats, qui se sont retrouvés à la salle communale pour fêter Halloween.

Une soixante d’adultes et une dizaine d’enfants ont rivalisé d’ingéniosité pour être, le temps d’une soirée, le plus monstrueux possible. À

ce petit jeu, c’est Fred, le pirate, qui a remporté le trophée de la soirée, une magnifique coupe offerte par Jérôme et Sandrine de la Fricadelle.

Jenny tout de noir vêtue, a remporté le deuxième prix et par Lise qui elle n’avait pas fait dans la dentelle, préférant de loin se grimer d’un méga sourire édenté allant d’une oreille à l’autre.

Les enfants ont tous été récompensés par un sac de bonbons, rançon incontournable d’une belle fête d’Halloween.

Alors préparez vite vos bonbons, car dans tous les villages les petits monstres viendront sans doute sonner à votre porte.


Date de création : 03/11/2012 @ 15:39
Dernière modification : 01/12/2012 @ 07:51
Catégorie : Revue de Presse
Page lue 2200 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Fête de la Sorcière 2013 - Ambiance et animations

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 5 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^