Municipalité

Associations & Artistes

Fête de la Sorcière - Comité des Fêtes

Associations

Artistes Peintres

Associations - Le Musée Campagnard


 



Le Musée Campagnard

IMGP06381.jpg
 
PRESIDENT
Monsieur Serge BRISSETTE
5, Grand rue
54560 FILLIERES
tél. : 03.82.25.00.72




télécharger la plaquette

-----oooOooo----- 

Les photos de Daniel Massironi sont d’autant plus précieuses qu’il ne sera possible de les admirer que ce week-end. Ancien habitant et conseiller municipal de Fillières,  il a en effet choisi d’exposer 83 œuvres au total, dans le musée campagnard, avant la fermeture annuelle des portes de l’établissement. Cette passion pour l’objectif, Daniel Massironi l’avait mise en veille lorsqu’il travaillait et habitait Fillières, c’est-à-dire pendant 14 ans. Elle l’a ensuite vite rattrapé dans son village vosgien. « J’ai décidé de m’équiper en matériel plus sophistiqué. » Armé de son appareil, « qui ne me quitte jamais », il se plonge avec passion dans son amour pour l’image. Saisir l’instant unique : une quête sans fin qui le pousse à l’observation pointue, nuancée de poésie, de la nature, c’est-à-dire une infinie possibilité d’en capter la beauté, l’éphémère mais aussi son incroyable et incomparable diversité. Robert le Diable, Vulcain, le Sphinx colibri, les demoiselles, le Tabac d’Espagne et tant d’autres papillons merveilleux aux antennes délicates, aux couleurs flamboyantes, dévoilent sa préférence. Les paysages du Honeck, la cascade du Bouchot avec ses stalactites de glace, une déclaration d’amour pour sa région des Vosges et, à découvrir absolument : le mouvement d’un nuage, l’embrasement d’un ciel d’orage, la beauté de la lune et de ses lacs au travers. Daniel Massironi laisse pénétrer le visiteur dans son jardin secret

 


 

                                                                                -----oooOooo-----

       

 
S O U S C R I P T I O N    P O P U L A I R E

 

Le Conseil d’Administration, souhaite pérenniser l’implantation du Musée Campagnard de Fillières dans le bâtiment actuel.
Ainsi, les visiteurs bénéficieraient d’un espace plus approprié à la présentation du matériel agricole, et des outils des 19ème et 20ème siècles, ainsi que d’un lieu destiné à la valorisation des œuvres des artistes locaux.
Le musée, qui draine entre 1000 et 1500 visiteurs annuellement depuis 37 ans, cherche à obtenir auprès des mécènes qui le soutiennent, du public, des particuliers et des commerçants, la somme de 40.00
0€.
Toutes les donations, même les plus modestes, sont bienvenues, et chaque souscripteur deviendra automatiquement membre d’honneur de l’association.
Nous comptons sur votre soutien pour nous permettre de mener à bien cette action.

Nom :                                                                                           prénom 

Organisme :

Adresse :

Mail :                                                                                                      Tel :

Montant :

 

Le présent bulletin de souscription est à demander à : M. Serge Brissette, 45 grande rue 54560 Fillières

(Reçu fiscal sur demande)

 

           


Un gros village du Pays Haut (450 h) entre Briey et Longwy, au-dessus de la profonde vallée de la Crusnes, une grande rue bien lorraine avec de hautes maisons bien éclairées et, tout en haut une place carrefour bien tenue, fleurie, une belle porte de grange retient l’attention « Musée Agricole : Les HASSEUS DE LORRAINE »… et plus encore, une collection de matériel agricole ancien disposé sur l’herbe de l’usoir.Le musée a été créé en avril 1978 par une association d’amateurs de vieilles machines agricoles, animé par M. Serge BRISSETTE.
 
La collection étonnante qui s’offre aux visiteurs dès qu’ils entrent dans cette grange aux vieux piliers de bois, provient de dons de trois départements voisins, même s’il n’est pas facile de convaincre les vieux cultivateurs de donner un bloc de ferraille gisant dans un grenier ou un appentis. La négociation terminée, les membres de l’Association entreprennent le décapage, la remise en état de la machine ou de l’objet, dont on indique la provenance ; ils le repeignent en couleur discrète (noir ou beige) lui redonnent l’aspect du presque neuf sans lequel ces matériaux ne parleraient plus aux visiteurs, en s’inspirant de vieux catalogues de vendeurs de matériel agricole.Ils osent parfois des effets de couleurs conformes à l’original (battis verts, roues rouges).

Cela est arrivé au " clou "du Musée : un tracteur AUSTINE 1922 à essence.Le musée ouvre les dimanche après-midi et les jours fériés du 10 avril au 16 octobre 2005. Le musée mérite d’être un but de promenade pour tous les Lorrains curieux de connaître la très grande diversité du matériel dont les paysans se servaient déjà avant la première guerre mondiale.Le musée de Fillières reçoit plusieurs groupes de personnes chaque année : des écoles, des groupes, des excursions….

Pourquoi un musée agricole ?

Simplement, pour que les futures générations et les nostalgiques du passé, puissent voir et revoir les matériels tirés par les chevaux et les outils dont on se servait chaque jour, et, se souvenir de la vie paysanne avant 1900.
C’était une vie de dur labeur et de travail manuel.

Début avril 1978 a été créé à Fillières, un petit comité appelé « Les Hasseus de Lorraine » patois lorrain : vieilles choses, objets à jeter, objets gênants.

Cette association a pour but de créer un Musée et pour cela récupérer de vieilles machines et les remettre en état, pour les exposer. Pour cela, notre Président a mis à la disposition du comité, une vieille grange et, ceci gratuitement. Après de nombreuses heures de travail bénévoles des membres du comité pour la remise en état, le grattage et la peinture, le musée a pu être inauguré en juillet 1978 par le sous-préfet de Briey, avec de nombreuses personnalités régionales.
 
Les expositions de peinture
 
Depuis 1998, chaque année des artistes sont invités à présenter leurs oeuvres.

Le musée peut être ouvert sur demande la semaine.
 
(TOUS DROITS DE REPRODUCTION RESERVES)

Quelques photos
 
 
DSC008591.jpg
DSC008601.jpg
DSC008631.jpg
DSC00864.jpg
 
Quelques outils anciens


IMGP06411.jpg
Scies :
  • scie à débiter : scie ordinaire. La tension de la lame est obtenue en faisant tourner la clef entre les brins de corde,
  • scie à chantourner : une lame très étroite, permet de suivre un tracé sinueux,
  • scie passe-partout : lame encore plus étroite donc plus précise,
  • scie à métaux
  • scies égoïnes : scie à main, elles ont une seule poignée,
  • scie à déchiqueter : s’utilise pour découper le contre-plaqué,
  • scie à bûches : forte lame, l’un des bras est muni d’une poignée
  • passe-partout : utilisé pour l’abattage des arbres
    • à dents égales et triangulaire
    • à dents rabots

 
 
       Harnachement :
  • collier :garni de crin ou de bourre, est posé sur le cou de l’animal
  • bride : sert à gouverner le cheval, composé du mors et de la monture
  • oreillères : protègent l’œil du cheval contre les coups ou les accidents.
     

    Vrille : outil utilisé à percer le bois
La vrille est employée pour les trous inférieurs à 8 mm de diamètre, au dessus on emploie un vilebrequin.

Vilebrequin :
Imprime un mouvement de rotation à une mèche ou à une fraise pour percer le bois ou la pierre. On appuie la main sur la pomme et avec la soie (bourrelet en bois) on fait tourner l’outil.

Ciseaux à bois ou ciseaux à deux mains :
Outil très tranchant qui sert à émailler le bois.
Gouge : outil en forme de demi-tube servant à creuser le bois
 

 Outils à écorcer, serpe à élaguer


Date de création : 02/04/2009 @ 16:32
Dernière modification : 29/10/2018 @ 13:23
Catégorie : Associations
Page lue 3365 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article

Images au hasard...

Fête de la Sorcière 2009

Recherche



Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 3 membres


Connectés :

( personne )
Webmaster - Infos
© Skin - Création VracInfo  W3C CSS  Skin adaptation v4.6 - charli77 Skins
^ Haut ^