La Commune de Fillières

Accueil  Blog  Nouvelles 
2022-05

Législatives : Francis Herbays veut mettre en avant le territoire

Francis Herbays se veut le candidat d’une gauche sociale, démocrate et écologique, « alternative » à La France insoumise. Le maire de Fillières insiste sur son ancrage local. Et met en avant son expérience nationale auprès de Christian Eckert, ex-secrétaire d’État au budget.

« Un député marche sur deux jambes : la première dans sa circonscription, la seconde à l’Assemblée nationale », formule Francis Herbays. Le quinquagénaire estime être le mieux taillé pour ce rôle d’équilibriste. D’où sa candidature. Son quatrième mandat de maire de Fillières l’ancre dans le Pays-Haut. Ses postes d’attaché parlementaire, puis de conseiller de Christian Eckert à Bercy, lui ont donné l’expérience des arcanes parisiens.

« Une alternative »

C’est en tant que candidat d’une gauche sociale, démocrate et écologique, « fondée sur la justice sociale, la solidarité et la laïcité » qu’il se présente. En dehors du cadre de la Nupes. « Je regrette que cet accord soit venu par le haut, et non des acteurs locaux. » Francis Herbays se veut « une alternative, contre l’hégémonie et la radicalité de la France insoumise ». Le socialiste, « en vacances » de son parti, imagine déjà l’après législatives et la recomposition de la gauche avec toutes ses composantes.

« Co-développement avec le Luxembourg »

Au niveau national, Francis Herbays se positionne contre la retraite à 65 ans, pour l’impôt sur la fortune, et pour refaire de l’Éducation nationale « un ascenseur social pour tous ». Le proche de Christian Eckert et Jean-Marc Fournel rappelle que les deux derniers députés socialistes « ont porté des dossiers locaux pour les voir émerger : maisons de santé, co-développement d’infrastructures avec le Luxembourg, soutien aux hôpitaux de Briey et Mont-Saint-Martin ». C’est dans la continuité de ces actions qu’il compte s’inscrire. « Xavier Paluszkiewicz a surtout fait de la com’», déplore-t-il. « Preuve en est : la nécessité de clarifier la convention fiscale. Car après 2023, ce sera le retour en arrière si on ne fait rien », analyse le candidat.

« Développer le territoire »

Au niveau local, Francis Herbays plaide pour davantage d’équité. « Il faut des dispositifs pour favoriser l’accès à la propriété des personnes qui ne travaillent pas au Grand-Duché.  » De même pour les entreprises : « Il faut une zone à fiscalité adaptée, pour favoriser les investissements sur notre territoire, à égalité avec nos voisins. » La question des mobilités lui apparaît centrale, en diversifiant les moyens de transport, « en ayant une réflexion à l’échelle régionale et transfrontalière ».

« Transition écologique »

Autre point : la transition écologique. « Il faut un soutien plus fort aux projets de mixité énergétique », assure Francis Herbays, citant notamment le projet MHyRABEL sur l’hydrogène. « Il faut aussi développer le photovoltaïque, la réalisation de centrales biomasse, etc. » Sur ce thème, Francis Herbays plaide aussi pour la « zéro artificialisation des sols. C’est dans cette direction que nous devons aller », conclut le candidat.

Festival Viv’arts cités : « Place à la culture »

Le festival Viv’arts cités reprend. Cette quatrième édition se tiendra du samedi 21 au mardi 31 mai. La manifestation propose des spectacles dans plusieurs communes de l’intercommunalité de Longwy. Au programme : des concerts, des spectacles itinérants, des spectacles scolaires.

« Place au théâtre, à la musique et au spectacle ! Place à la culture », lance Véronique Furgaut. Mercredi soir, au siège de la communauté d’agglomération de Longwy s’est déroulée l’inauguration de Viv’arts cités. Le festival fait son retour.

« Ces événements artistiques doivent enchanter le public », poursuit la vice-présidente de l’intercommunalité, en charge de la culture. « Nous avons planché sur une programmation riche et variée, destinée à tous les publics », poursuit l’élue.

Le président de l’Agglomération a aussi pris la parole pour dire son attachement à cette manifestation. « Il est essentiel, au travers de ce type de rendez-vous, que la culture se rapproche des habitants », assure Serge De Carli. Et de plaider pour que la communauté d’agglomération s’engage encore davantage dans la culture.

Puis les musiciens du Philippe David trio qui ont animé la soirée.

spectacles itinérants durant l’après-midi à Fillières (place de l’Église)  Avec les Voix de l’Est, Charivari circus, Magic fanfare et Albert Héliotrope.

 

Longwy : Francis Herbays se lance, en rupture avec la Nupes

 

« J’y vais. » Ce vendredi matin, Francis Herbays a annoncé sa candidature pour les élections législatives. Depuis plusieurs semaines, le maire de Fillières consultait autour de lui. « Les retours que j’ai pu avoir des habitants du territoire ont été positifs », assure le quinquagénaire. Membre du parti socialiste Francis Herbays a informé la fédération de son choix. « Je me mets en vacances du PS. »  Francis Herbays s’inscrit en effet en rupture avec l’accord national de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes). Sa campagne se fera sous l’étiquette  Divers gauche . « Il m’apparaît important de proposer un choix démocratique, une alternative. J’incarne cette voie humaniste et sociale. » L’élu souhaite mettre son expérience « au service de ce mandat et du territoire ». Sa suppléante est Christine Pierrat, élue de Val-de-Briey. « Nous avons déjà une équipe de campagne forte d’une trentaine de personnes, et pas seulement des socialistes », précise Francis Herbays.

Trois candidatures de gauche sont donc en lice pour ces Législatives. Pour le Nupes, c’est le duo LFI, Martine Etienne et Patrice Zolfo, qui est en campagne. Il faut aussi noter la présence de Françoise Kral, pour le Parti ouvrier indépendant.

Le spectacle « Poucet » a enchanté beaucoup d’enfants

C’est nouveau, c’est beau et ça fait du bien à tout le monde ! Philippe Spillmann et le théâtre du Risorius 2 viennent de finaliser un projet : la tournée d’un spectacle de théâtre jeune public. Pour ce faire, ils ont choisi la pièce Poucet par la compagnie Héliotrope. Poucet est un spectacle conçu pour être joué dans des espaces petits et sans équipement.

Dans les environs, huit représentations ont été prévues. Dans cinq écoles déjà à Fillières, Ugny, Saulnes, Haucourt-centre et Haucourt-Saint-Charles, puis dans le cadre de la Semaine égalité-fraternité-agissez du conseil départemental, trois autres représentations  une à l’IME de Chénières à l’intention des élèves handicapés, une pour les enfants confiés à l’ASE (Aide sociale à l’enfance) et une au centre social de Longwy-Haut.

Une ambiance magique

Le premier jeudi de mai, Poucet, d’après le conte de Charles Perrault était joué à Haucourt-Saint-Charles devant une soixantaine d’élèves.

La comédienne Margot Lyonnet manipulait avec dextérité des marionnettes tout en faisant les voix des personnages (Poucet, ses six frères, ses parents, l’ogre, l’ogresse, le comte). Les techniques diverses, le décor, les masques et la vraie présence de la comédienne ont contribué à l’ambiance quasi-magique qui régnait dans cette salle. Les enfants, assis sur des bancs, étaient subjugués et après la représentation, ils se sont montrés curieux et avides de tout connaître : la confection des marionnettes, la manipulation des objets, le pourquoi des éléments du décor, l’état d’esprit de l’artiste, etc.

 

Commémoration du 8 mai à Fillières,

en présence des membres du conseil municipal des jeunes, des parents, des anciens combattants et des élus.

Les enfants du CMJ ont lu le poème de Paul Eluard, Liberté. Quelle émotion et plaisir d entendre ce texte lu par les enfants.

 

 

 


Date de création : 06/06/2022 : 12:42
Dernière modification : 06/06/2022 : 12:42
Catégorie :
Page lue 435 fois
Haut
freeguppy.org © 2004-2019 En savoir plus ...
Skins Papinou pour GuppY 5   Licence Libre CeCILL