En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
Municipalité

 ↑  
Nouvelles
Mariette PEPIN - le 03/12/2015 : 10:49 par pierre
 pepin1.jpg

Mme Micheline Giot - le 26/09/2015 : 08:11 par pierre
 Nous avons appris le décès de Mme Micheline Giot, née Collinet, survenu mercredi 23 septembre à l’âge de 87 ans. Née le 31 janvier 1928 à Juniville (Ardennes), elle y avait épousé M. Gilbert Giot le 19 août 1950. Elle a eu la douleur de le perdre le 18 novembre 2009. De leur union sont nés trois enfants, qui lui ont donné la joie d’avoir huit petits-enfants et deux arrière-petits-enfants.

Mme Micheline Giot repose à la chambre funéraire Zavatti, salon Lilas à Villerupt-Cantebonne.

Ses obsèques seront célébrées samedi 26 septembre à 11h30 en l’église de Fillières, suivies de l’inhumation au cimetière communal dans le caveau de famille.

Nos condoléances à la famille.


Agence postale fermée après trois cambriolages - le 20/09/2015 : 12:13 par pierre
 « On est fortement perturbé par ce qui se passe… » Et encore, Francis Herbays, maire de Fillières, pèse ses mots. En l’espace de trois semaines, l’agence postale communale du village a été la cible de trois vols avec effraction.

Les premiers faits remontent à la mi-août. Les intrus étaient repartis avec « un petit butin, un peu d’argent et quelques timbres postaux. En mairie (installée au sein du même bâtiment, NDLR) un peu de liquide avait disparu, ainsi que des chèques libellés à l’ordre du Trésor public », détaille Francis Herbays.

Au passage, les portes séparant les deux services avaient été mises à mal. Ceci explique peut-être pourquoi, suite à la deuxième « visite », aucune trace d’effraction n’a pu être relevée. Mais l’intérieur de la mairie a bel et bien été fouillé.

La troisième fois, dans la nuit du 6 au 7 septembre, les intrus ont pénétré dans le bâtiment en brisant directement la fenêtre de l’agence postale située en façade. L’effraction de trop… « On ne pouvait plus se permettre de prendre de risques », justifie le premier magistrat.

En conséquence, après un nouveau dépôt de plainte auprès de la communauté de brigades de gendarmerie d’Audun-le-Roman, le maire a choisi de fermer l’agence postale communale. Tout du moins « jusqu’à ce que le bâtiment soit équipé des systèmes de sécurité nécessaires ».

Barreaux aux fenêtres, portes renforcées, « système d’alarme percutant »… L’investissement est évalué à environ 12 000 €. Le tout devrait être installé d’ici « le milieu de la semaine prochaine », estime Francis Herbays.

L’agence postale communale pourra alors rouvrir ses portes, pour une dizaine d’heures d’accueil hebdomadaire. En attendant, l’enquête se poursuit du côté des militaires.


Recherche
Recherche
Préférences

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe
<O>


  Nombre de membres 5 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Webmaster - Infos